Le Canada se joint à l’Appel de Christchurch contre les contenus en ligne terroristes

Le Canada se joint à l’Appel de Christchurch contre les contenus en ligne terroristes

Le Canada s'est joint mercredi à l'Appel de Christchurch contre les contenus en ligne terroristes et extrémistes, lancé à Paris en présence de plusieurs chefs d’État et de gouvernement, d’organisations internationales, de dirigeants d’entreprises et d’organisations du numérique.

Dans un communiqué, le Premier ministre Justin Trudeau a affirmé avoir apporté son soutien à l'appel lancé à l'initiative de la Première ministre de la Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, du président français, Emmanuel Macron, et d’autres dirigeants et des leaders de l’industrie.

"Aujourd'hui, nous luttons contre le contenu en ligne à caractère terroriste et lié à l’extrémisme violent", a souligné M. Trudeau.

Cet engagement international vise à renforcer le combat mondial contre les contenus en ligne à caractère terroriste et liés à l’extrémisme violent.

→ Lire aussi : Washington ne compte pas signer “l’appel de Christchurch”

"Ensemble, poursuit le Premier ministre canadien, nous pouvons créer un monde où chacun est en sécurité, en ligne et ailleurs – peu importe sa religion, son origine ou l’endroit où il vit". Dans le cadre de l’Appel à l’action de Christchurch, les gouvernements et les fournisseurs de services en ligne prennent des engagements volontaires et collectifs en vue d'empêcher les gens d’utiliser l’Internet pour promouvoir ou glorifier le terrorisme.

Ils s’engagent notamment à bâtir des communautés plus inclusives et plus résilientes afin de contrer la radicalisation menant à la violence et faire respecter les lois qui empêchent la production et la propagation de contenus en ligne à caractère terroriste et extrémiste.

Il s’agit aussi d’encourager les médias à respecter des règles d’éthique lorsqu’ils traitent d’incidents de terrorisme, pour éviter d’amplifier le contenu terroriste et lié à l’extrémisme violent.

En mars dernier, deux mosquées de la ville néo-zélandaise Christchurch, ont été ciblées par des attentats terroristes diffusés en direct sur internet, faisant 51 morts parmi la communauté musulmane.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :