La maladie de Covid-19 « pourrait ne jamais disparaître »

Selon l’OMS, le monde devra apprendre à vivre avec ce virus qui a déjà fait plusieurs centaines de milliers de morts et qui a fait chuté l’économie mondiale. 

Alors que le monde compte près de 4.500.000 de personnes contaminées et près de 300.000 décès, Michael Ryan, directeur des questions d’urgence sanitaire à l’OMS, a déclaré lors d’une conférence de presse au sujet de Covid-19, qu’il pourrait ne « jamais disparaître ». 

« Ce virus pourrait devenir endémique dans nos communautés ». Il le compare ainsi au VIH qui n’a toujours pas disparu mais avec lequel il a fallu apprendre à vivre, et pour lequel des « thérapies et des méthodes de préventions » ont pu être trouvées. 

Le vaccin comme seule solution
Par ailleurs, la seule chance de se débarrasser de ce virus reste l’élaboration d’un vaccin qui pourrait être distribué à travers le monde. Néanmoins, force est de rappeler qu’un vaccin n’empêchera peut-être pas la maladie de revenir comme cela a été le cas du H1N1, ou bien de se re-manifester sous une autre forme comme les différents coronavirus. Le vaccin devra donc être « très efficace » et accessible à tout le monde pour espérer se débarasser de Covid-19. 

En effet, la disponibilité du vaccin partout dans le monde est cruciale, et pour le rappeler, Michael Ryan cite l’exemple de la rougeole, puisque certaines parties du monde n’ont toujours pas accès à son traitement. Il explique qu’avant la pandémie de Covid, les équipes de l’OMS étaient engagées dans le Timor. Plusieurs personnes se trouvaient entre la vie et la mort à cause d’une rougeole, alors qu’il existe un vaccin. Ainsi, environ 140.000 personnes en sont décédées en 2018 selon les chiffres de l’Organisation.