Le dirigeant d’un parti islamophobe danois écope de trois mois de prison pour racisme et diffamation

islamopobe

Le chef du parti islamopobe danois Stram Kurs (Voie serrée), l’avocat Rasmus Paludan, a été radié de la profession pendant trois ans et condamné à trois mois de prison jeudi après avoir été reconnu coupable de racisme et de diffamation.

La Cour de Næstved a condamné le chef du parti d’extrême-droite à un mois de prison ferme et deux mois de prison avec sursis après avoir été reconnu coupable de 14 cas différents de racisme, de diffamation et de conduite dangereuse.

Paludan a été radié du barreau pendant trois ans, son permis de conduire a été suspendu pour un an et une amende d’environ 40 000 couronnes danoises (plus de 6000 USD) lui a été notifiée par le tribunal.

Figure très controversée au Danemark, Paludan, qui a déjà écopé de 14 jours d’emprisonnement avec sursis en 2019 pour discours raciste, s’est fait connaître du public pour la première fois en 2017 lorsqu’il a commencé à faire des vidéos antimusulmanes sur Youtube.

Ses sorties ont notamment consisté à brûler publiquement le Coran, parfois enveloppé de bacon, dans ce qu’il a dit être un hommage à la liberté d’expression.


Prônant la déportation massive des immigrés, particulièrement ceux provenant des pays musulmans, il a fondé son parti en juillet 2018 et s’est présenté aux élections de juin 2019, sans atteindre le seuil électoral.