Le leadership n’a pas de genre: Ces femmes qui conduisent le changement

Bouchra Kadiri

Dossier du mois

La superwoman du BTP

Bouchra Kadiri

Bouchra Kadiri peut se targuer d’être une femme autodidacte   qui a su faire de sa vie un parcours atypique et   riche. Une femme qui s’est faite seule parce qu’elle a compris   que la clé de la réussite n’est autre que l’autodidaxie, pratique   idéalement bien adaptée aux femmes. Plus tard, même une   fois dans les affaires, elle va continuer sa formation pour   obtenir un diplôme en PNL (programmation neuro-linguistique)   et en coaching.

Première championne du Maroc d’échecs en 1984, elle se   consacre à l’informatique pour obtenir un diplôme d’analyste   programmeur après deux ans d’études supérieures en Biologie.   De 1988 à 1994, elle se consacrera à sa famille jusqu’à ce   que le monde des affaires la convoite. Elle s’essaie à la vente   en écoulant un lot de briquets, des jeans et des chemises qu’elle   achète au prix d’usine. Femme engagée, elle gagne facilement   la confiance de gens qui la chargeaient de vendre leurs biens.   Et le grand déclic s’opère à la création de son cabinet URBACOM,   en 2001. L’événementiel lui fait un clin d’oeil et elle   s’en saisit. Aujourd’hui, et depuis 2006, elle prend en charge   l’organisation du SIB, le Salon international du bâtiment avec   le soutien des Fédérations du BTP. C’est aussi son agence qui   avait lancé des expositions comme Darna (en 2008 et 2009)   ou encore le Salon de l’immobilier et «Vacances expo».


Souad Mekkaoui est la Directrice de la Rédaction de « Maroc diplomatique ». Une passion pour l’écriture et un irrésistible désir de communiquer. Auparavant professeur de langue française, écrivaine et aujourd’hui journaliste en charge de « Maroc diplomatique » dans ses versions écrite et numérique, Souad Mekkaoui, auteure de Plus forte que la souffrance et Femmes au purgatoire, elle est aussi une femme engagée avec sa plume contre les abus de tous genres, sociétaux et moraux. Son style s’inspire de l’impertinence, il nous livre en revanche une vision pertinente des choses, il questionne…