A LA UNESahara Marocain

Le Maroc informe le Conseil de sécurité des derniers développements à El Guerguarat

L’ambassadeur, Représentant permanent du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, a informé les membres du Conseil de sécurité des derniers développements dans la région d’El Guerguarat au Sahara marocain, notamment l’intervention salutaire et couronnée de succès menée par les Forces Armées Royales (FAR) au niveau de ce passage frontalier.

Cette opération a permis de mettre fin au blocage causé par les milices du “polisario” et de rétablir la circulation civile et commerciale au niveau de cet axe routier reliant le Maroc et la Mauritanie, a précisé M. Hilale dans deux lettres adressées à l’instance exécutive des Nations-Unies depuis le 13 novembre et qui seront publiées en tant que documents officiels du Conseil de sécurité et consignées dans les annales de cet organe.

M. Hilale a souligné, dans ces lettres, que l’action menée par les FAR, visant à mettre un terme définitif aux violations inadmissibles par le “polisario”, du cessez-le-feu, des Accords militaires et des résolutions du Conseil de sécurité, à El Guergarat, s’est déroulée de manière pacifique, sans aucune menace ou atteinte à la vie et à la sécurité des civils, précisant que cette action a eu lieu en présence de la MINURSO, qui l’a observée entièrement.

Aucune victime n’a été enregistrée durant cette action non offensive et sans aucune intention belliqueuse, a insisté M. Hilale.

Et d’ajouter que l’action légitime menée par le Maroc a été unanimement et grandement saluée par le peuple marocain dans toutes ses composantes, particulièrement les populations du Sahara. Elle a également reçu un soutien fort et agissant de la part de la Communauté internationale, a-t-il noté, soulignant qu’un très grand nombre de pays africains, arabes, européens, latino-américains, caribéens et autres, ainsi que des organisations internationales et régionales ont unanimement soutenu l’action décisive du Maroc, ayant permis de restaurer la libre circulation dans le passage d’El Guerguarat.

Dans ces lettres, l’ambassadeur a également informé les membres du Conseil de sécurité du contenu de l’entretien téléphonique qu’a eu Sa Majesté le Roi Mohammed VI avec le Secrétaire général des Nations-Unies, M. Antonio Guterres, le 16 novembre, au sujet des derniers développements de la question du Sahara marocain, notamment la situation dans la zone d’El Guerguarat.

Ces lettres précisent qu’au cours de cet entretien, Sa Majesté le Roi a souligné qu’après l’échec de toutes les tentatives louables du Secrétaire général, le Maroc a pris ses responsabilités dans le cadre de son droit le plus légitime et a rétabli la situation à El Guerguarat, réglé définitivement le problème et restauré la fluidité de la circulation dans cette zone entre le Maroc et la République Islamique de Mauritanie, précisant que le Royaume continuera à prendre les mesures nécessaires afin d’assurer l’ordre et garantir une circulation sûre et fluide des personnes et des biens dans cette zone.

En outre, SM le Roi a réaffirmé à M. Guterres l’attachement constant du Maroc au cessez-le-feu. Avec la même force, le Royaume demeure fermement déterminé à réagir, avec la plus grande sévérité, et dans le cadre de la légitime défense, contre toute menace à sa sécurité et à la quiétude de ses citoyens, a affirmé le Souverain.

De même, les lettres précisent que Sa Majesté le Roi a assuré le Secrétaire général de l’ONU que le Maroc continuera à soutenir ses efforts dans le cadre du processus politique. Celui-ci devrait reprendre sur la base de paramètres clairs, impliquant les véritables parties à ce différend régional et permettant une solution réaliste et réalisable dans le cadre de la souveraineté du Royaume.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page