Le ministère de l’Energie, des mines et de l’environnement dément les rumeurs sur le Plan national du littoral

ministère de l'Énergie

Le ministère de l’Énergie, des mines et de l’environnement a catégoriquement démenti, mardi, les fausses informations rapportées par un journal au sujet du Plan national du littoral (PNL).

Dans un communiqué, le ministère a qualifié de “Fake News” les rumeurs qui circulent en pleine pandémie, tout en mettant l’accent sur les mesures prises pour favoriser une gestion durable du littoral national. Il a rappelé à cet égard l’adoption de deux textes, à savoir la loi 81.12 relative à la gestion du littoral du 15 octobre 2015 et le décret 2-15-769 du 7 Janvier 2016, fixant la composition, les membres, les attributions et les modalités de fonctionnement de la commission nationale de la gestion intégrée du littoral ainsi que les modalités d’élaboration du plan national et des schémas régionaux du littoral.

Conformément aux dispositions des deux textes, le Plan national du littoral a été élaboré par le ministère à partir de 2017 dans le cadre d’une longue série de concertations tout en impliquant toutes les parties concernées dans le but de convenir d’une vision unifiée.

Le PNL a été approuvé le 14 février 2020 par le Comité national de suivi pour la gestion intégrée du trait de côte, composé de 54 membres représentant divers départements gouvernementaux, conseils régionaux des zones côtières, institutions publiques, instituts de recherche scientifique et associations de la société civile, dans le plein respect des lois en vigueur, explique le ministère, notant qu’il a entamé la procédure de son approbation par décret conformément aux dispositions de la loi précitée.

Selon le communiqué, l’action législative du gouvernement au cours de cette période de crise sanitaire se poursuit et que les efforts sont encore déployés pour mettre en place des textes juridiques conformément aux procédures en vigueur.