Le monde fera “absolument payer un prix” à la Chine pour le coronavirus

monde

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a affirmé mercredi que le monde ferait “absolument” payer à la Chine le prix de la propagation de la pandémie de coronavirus, affirmant que le coût se refléterait probablement dans l’évolution des relations avec la deuxième plus grande économie du monde.

“Je pense que le monde leur fera absolument payer un prix”, a déclaré Pompeo dans une interview avec le quotidien The Hill. “Vous pouvez le voir, partout où je vais, chaque ministre des Affaires étrangères à qui je parle, ils reconnaissent ce que la Chine a fait au monde”, a poursuivi Pompeo.

“Je suis sûr que le monde regardera la Chine différemment et s’engagera avec eux dans des termes fondamentalement différents de ce qu’ils faisaient avant ce désastre catastrophique”, a soutenu le chef de la diplomatie américaine en faisant référence au coronavirus.

Pompeo a expliqué que la stratégie de l’administration Trump sur la Chine consistait à réagir “pour nous assurer d’avoir un ensemble de relations équitables et réciproques avec le Parti communiste chinois”.

C’est dans ce sens, a-t-il relevé, que les Etats-Unis ont condamné cette semaine les revendications de Pékin en mer de Chine méridionale, outre l’imposition de sanctions contre les entités et individus qui soutiennent, selon Washington, la politique chinoise de répression à Hong Kong.


De même, Pompeo a ajouté qu’une décision sera prise “sous peu” sur une éventuelle interdiction de l’application chinoise de médias sociaux TikTok aux États-Unis.

Par ailleurs, le Département d’Etat a annoncé mercredi avoir imposé des restrictions de visa à certains employés de sociétés technologiques chinoises, comme Huawei, qu’il accuse de fournir un soutien matériel aux régimes se livrant à des violations des droits de l’homme dans le monde.