A LA UNEMaroc

Le Parlement arabe appelle la communauté internationale à stopper les violations israéliennes contre les Palestiniens

Le président du Parlement arabe, Adel Al-Assoumi a appelé la communauté internationale, les Nations Unies, l’Union interparlementaire et les parlements régionaux et internationaux à se dresser contre les violations israéliennes contre le peuple palestinien.

Lors d’une réunion d’urgence du comité Palestine relevant du parlement arabe, tenue mardi au Caire, pour examiner l’escalade israélienne à Al Qods, dans la bande de Gaza et l’ensemble des territoires palestiniens occupés, M. Al-Assoumi a souligné que la cause palestinienne demeurera la première cause arabe, formulant le voeu de voir les efforts du parlement arabe entrepris auprès des organisations et parlements internationaux couronner de succès pour défendre le droit des Palestiniens et mettre un terme aux pratiques des Israéliens ayant atteint un niveau très dangereux.

Et de réitérer la position constante du parlement arabe et son plein soutien aux choix du peuple palestinien pour recouvrer ses droits légitimes conformément à la légalité internationale. De même, il a réaffirmé l’appui de l’institution législative panarabe à la Palestine à tous niveaux, son rejet de la colonisation israélienne et son attachement à l’initiative de paix arabe et aux résolutions de la légalité internationale.

→ Lire aussi : AIDE HUMANITAIRE AU PROFIT DES PALESTINIENS: DÉPART D’UN DEUXIÈME AVION MILITAIRE VERS LE CAIRE

Pour sa part, le parlementaire marocain, Abdellatif Ben Yaacoub, membre du comité Palestine, a relevé, dans une déclaration à la MAP, que les membres du comité ont condamné à l’unanimité, lors de cette réunion d’urgence, l’agression israélienne, appelant à adopter les mesures nécessaires pour lever toutes les formes d’injustice à laquelle font face les Palestiniens.

Et d’ajouter que le comité a mis l’accent sur la nécessité de soutenir la cause palestinienne en tant que première cause arabe et d’appuyer les droits légitimes du peuple palestinien, à leur tête l’établissement d’un Etat indépendant avec Al Qods Est comme capitale.

Le comité a examiné, lors de cette réunion, les mesures concrètes à adopter tant au niveau arabe qu’international pour mettre un terme aux violations et crimes israéliens qui transgressent les résolutions de la légalité internationale et font fi de la volonté de la communauté internationale.

Les conclusions de cette réunion seront soumises à la session extraordinaire du parlement arabe qui se tiendra, mercredi, pour examiner les violations systématiques commises par les autorités d’occupation israéliennes dans la ville d’Al Qods occupée et leur incursion dans la mosquée à Al Aqsa bénie, ainsi que leur agressions répétées commises à l’encontre du peuple palestinien.

Le Maroc est représenté à cette réunion d’urgence par une délégation parlementaire, composée de Mme Fatima Toussi du Groupe Authenticité et Modernité, membre du Comité Paritaire contre le terrorisme au Parlement arabe, M. Abdellatif Ben Yaacoub du Groupe Justice et Développement et M. Bousselham Dich du Rassemblement National des Indépendants.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page