Le Qatar propose un candidat pour le poste de directeur général de l’Unesco

 

Le Qatar brigue le poste de directeur général de l’Unesco, et proposera la candidature de son ministre de la Culture Hamad ben Abdelaziz al-Kawari pour succéder à Irina Bokova, a déclaré à la presse l’ambassadeur du Qatar à Paris.

« Nous confirmons que  Kawari sera candidat », a déclaré, jeudi, l’ambassadeur du Qatar en France, Cheikh Meshal ben Hamad Al-Thani, à un groupe de journalistes, dont l’AFP, soulignant « l’expérience diplomatique » riche du responsable qatari. Le mandat de l’actuelle directrice générale de l’Unesco, la Bulgare Irina Bokova, n’expire qu’en 2017. Mais selon des sources diplomatiques à Paris, son nom est évoqué parmi les successeurs potentiels du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, dont le mandat s’achève en 2016.

Irina Bokova avait été élue à la tête de l’Unesco, basée à Paris, en 2009, devenant la première femme à diriger l’organisation onusienne. Elle avait été réélue, en 2013, pour un deuxième mandat de quatre ans. Elle a rejoint l’UNESCO en 2007 en tant que déléguée permanente de la Bulgarie auprès de l’UNESCO et en devient membre du conseil exécutif en 2007. Elle est également vice-présidente du groupe francophone des ambassadeurs. Le 22 septembre 2009, elle est proposée comme directrice générale de l’UNESCO par le conseil exécutif, face à l’Égyptien Farouk Hosni à la suite d’un vote serré au cinquième tour de scrutin, par 31 voix contre 27 après les retraits successifs des candidates autrichienne Benita Ferrero-Waldner et équatorienne Ivonne Baki.

Elu à l’origine, tous les six ans, le directeur général est désormais élu tous les quatre ans par la Conférence générale. Sous son autorité, le Secrétariat est tenu de mettre en œuvre les programmes approuvés par la Conférence générale. En effet, le candidat du Qatar sera le premier arabe à occuper le poste, au cas où il serait élu par les membres de la Conférence générale.


Hamad ben Abdelaziz al-Kawari, est ministre de la Culture depuis 2008. Il a été ambassadeur dans plusieurs capitales occidentales dont Paris et Washington, comme il a occupé le poste de représentant permanent de son pays à l’Unesco.