A LA UNECoronavirus

Le retour à la vie normale dépendra de l’affluence sur la vaccination

Le retour à la vie normale dépendra de l’affluence sur la vaccination, a affirmé le chercheur en questions de santé, Khalid Fathi.

L’affluence sur la vaccination connaît des hauts et des bas, a souligné M. Fathi, qui était mercredi l’invité du soir de « M24 », la chaîne d’information en continu de la MAP, soutenant que les réticents font perdre aux Marocains la possibilité d’un retour rapide à une vie normale.

→ Lire aussi : Suppression du pass vaccinal pour les déplacements intervilles : victoire d’un camp contre un autre ?

L’amélioration de la situation épidémiologique et les chiffres rassurants prouvent que le Maroc est sorti de la dernière vague, a-t-il dit, appelant à l’accélération de la vaccination pour atteindre l’immunité collective et éviter une nouvelle vague dont on constate déjà les prémices en Europe.

Concernant une éventuelle rechute épidémiologique en hiver, le chercheur a souligné que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s’est inquiétée du rythme actuel de transmission du virus en Europe, évoquant le risque de 500.000 décès supplémentaires cet hiver, rappelant les liens entre le Maroc et ce continent.

Commentant la décision du gouvernement de prendre certaines mesures dont la levée du couvre-feu nocturne, M. Fathi a estimé que cette décision, saluée par tous, est venue au moment opportun, avec notamment l’amélioration de tous les indicateurs, faisant savoir que le bilan hebdomadaire fait ressortir que sur 100.000 personnes, 25 cas de Covid sont enregistrés, ce qui pourrait amener à d’autres allégements des mesures.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page