A LA UNESociété

Les dépenses de personnel dépassent 94 MMDH à fin août

L’exécution des charges de personnel sur les huit premiers mois de cette année s’est établie à près de 94,66 milliards de dirhams (MMDH), ressort-il du rapport sur les ressources humaines, accompagnant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année budgétaire 2022.

Un montant de près de 81,41 MMDH de ces dépenses a été servi par la Direction des dépenses de personnel (DDP) et 13,25 MMDH par les comptables des réseaux de la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), soit un taux de réalisation de 67,7% par rapport aux prévisions des dépenses de personnes au titre de l’année 2021, précise ce rapport publié sur le site du ministère de l’Économie et des Finances.

Par ailleurs, le rapport fait ressortir qu’avec un taux de réalisation de près de 98,23% par rapport aux prévisions de la Loi de finances pour l’année budgétaire 2020, les dépenses de personnel réellement servies au titre de cette année se sont stabilisées aux alentours de 133,5 MMDH, contre 127,7 MMDH en 2019.

→Lire aussi : EEP: La moyenne des délais de paiement à 39,4 jours à fin septembre

Le taux d’exécution des dépenses de personnel « s’est nettement amélioré grâce aux efforts de rigueur dont ont fait montre les différents ordonnateurs lors de la programmation et de l’exécution de ces dépenses et ce, avec l’appui et l’accompagnement des services concernés du ministère », souligne le rapport.

En ce qui concerne les régularisation effectuées au titre des avancements de grade et d’échelon en 2020, elles ont mobilisé respectivement 1,304 MMDH et 492 millions de dirhams (MDH), soit 40,6% et 15,3% du montant global des régularisations opérées par la DDP qui ont nécessité une enveloppe de 3,21 MMDH, fait savoir le rapport qui précise que cette enveloppe représente 2,77% de l’ensemble des dépenses du personnel servies par la DDP en 2020.

Les régularisations liées aux opérations de recrutement et de réintégration ont nécessité 265 MDH, contre 551 MDH au titre de l’année 2019, soit une baisse de 519% résultant pour l’essentielle du report de certaines promotions et concours de recrutement au titre de l’année 2020 et ce, conformément aux dispositions de la circulaire du Chef du Gouvernement n°03/2020 en date du 25 mars 2020.

En outre, le rapport relève qu’en 2020, les retenues réglementaires au titre de l’impôt sur le revenu et des cotisations sociales ont atteint 40,508 MMDH, soit respectivement 8,911 MMDH et 31,597 MMDH, ce qui représente 34,98% des dépenses de personnel servies par la DDP.

Avec Map

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page