Les dysfonctionnements du monde rural requièrent la fédération des efforts de tous les acteurs

Les dysfonctionnements du monde rural requièrent la fédération des efforts de tous les acteurs

Le monde rural, qui est considéré comme l’axe central de la structure territoriale et économique, et malgré ses énormes potentialités, souffre de plusieurs dysfonctionnements, dont le traitement requière la fédération des efforts de tous les acteurs et l’adoption d’une approche globale et intégrée, a affirmé mercredi, à Benguérir, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit.

Dans une allocution lue en son nom par le wali directeur général des collectivités locales, Khalid Safir, à l’ouverture des travaux d’une rencontre de communication autour de l’urbanisme et l’habitat en milieu rural organisée par le ministère de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, M. Laftit a relevé que le traitement de ces dysfonctionnements exige de pallier le manque enregistré au niveau des infrastructures, des équipements et des services de base et de proximité en vue de mieux répondre aux attentes et aspirations des citoyens.

Et de faire observer que la dynamique que connait le monde rural notamment en ce qui concerne l’urbanisme et la construction en raison de la démographie galopante ainsi que les mutations dans les modes de vie, constituent autant de défis posés, dont l’intensité varie d’une région à une autre en fonction de la proximité et l’éloignement des agglomérations urbaines.

Compte tenu des défis à relever pour promouvoir le développement durable dans le monde rural et hisser le niveau de vie des populations, le ministère de l’Intérieur contribue dans plusieurs programmes de développement à travers la conclusion de plusieurs conventions de partenariat entre les différents secteurs ministériels et collectivités territoriales concernées, selon une approche participative qui définit les responsabilités entre tous les intervenants (secteurs ministériels, collectivités territoriales concernées et bénéficiaires), a dit M. Laftit.

Dans ce contexte, il a indiqué que le monde rural bénéficie d’une grande attention de la part du ministère lors de l’élaboration des programmes tels que le plan d’action de la commune, le programme de développement de la préfecture et de la province, le Programme de développement régional (PDR) dans leurs nouvelles versions et qui sont de nature à faire bénéficier le monde rural d’importants projets de développements, outre l’élaboration des autres documents organisationnels réservés à l’encadrement et l’aménagement des espaces ruraux.

→ Lire aussi : L’agriculture, outil efficace de lutte contre la pauvreté en milieu rural

Dans ce cadre, il a souligné que les législations régissant le domaine urbanistique ont contribué dans la mise en place de mécanismes susceptibles d’encadrer la construction dans le monde rural afin de garantir le respect des opérations de construction des normes de l’urbanisme et la sécurité des populations de ce milieu et de garantir l’accès au logement décent tout en préservant les domaines sensibles et vitaux à caractère important tels que les périmètres d’irrigation, les forêts et les zones agricoles, le domaine du littoral, ainsi que les sites naturels.

Après avoir mis en relief les grands efforts consentis pour le développement du monde rural, à travers plusieurs programmes et projets intégrés, le ministre a souligné que l’expérience a démontré la nécessité de changer l’approche d’intervention en passant de l’approche de mise à niveau à l’approche de développement tout en renforçant la décentralisation à travers la mise en œuvre de la régionalisation avancée et la consécration des mécanismes de développement territorial selon les principes d’intégration, efficacité et durabilité afin de répondre aux véritables attentes des populations rurales.

Dans ce cadre, il a mis l’accent sur la nécessité de promouvoir le monde rural vers un espace de cohabitation et de la vie digne et un domaine d’investissement et de production tout en oeuvrant à la préservation des potentialités et des ressources naturelles et environnementales.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la stratégie de communication adoptée par le ministère en vue de sensibiliser à l’importance de la promotion du monde rural sur les plans urbanistique, social et économique selon une approche qui prend en compte les spécificités de cette partie du territoire national, aussi bien au niveau urbanistique ou social qu’en matière de réalisation de la justice spatiale ou sociale et de renforcement du processus du développement humain.

Elle se veut aussi une occasion pour présenter et examiner les problématiques relatives à l’habitat et à l’urbanisme dans le monde rural, ainsi qu’un espace de concertation et de suggestion de solutions en vue d’assurer le développement des espaces ruraux et de satisfaire les besoins et les exigences de la population sur les plans de la planification stratégique ou spatiale, et de l’encadrement de la dynamique d’urbanisation, de construction et d’habitat dans ces espaces.

Au menu de cette rencontre de communication figurent des ateliers thématiques portant sur "l’aménagement et le développement spatial des zones rurales", "la planification urbanistique et l’autorisation dans le monde rural", "l’assistance architecturale et technique en milieu rural" et "l’habitat dans le monde rural", outre l’organisation d’une exposition dédiée aux expériences et pratiques réussies en milieu rural dans les domaines de l’urbanisme, de la construction, de l’habitat et de l’architecture.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :