Les Etats-Unis envoient au Brésil deux millions de doses d’hydroxychloroquine

hydroxychloroquine

Les États-Unis ont envoyé au Brésil deux millions de doses de l’antipaludique hydroxychloroquine et comptent lui acheminer 1000 ventilateurs pour l’aider à faire face à la pandémie de coronavirus, a annoncé dimanche la Maison Blanche.

Cette aide intervient alors que le pays d’Amérique du Sud est devenu le nouvel épicentre mondial de la pandémie avec plus de 498.000 cas de COVID-19 et plus de 28.000 décès.

“Les peuples américain et brésilien sont solidaires dans la lutte contre le coronavirus. Aujourd’hui, pour preuve de cette solidarité, nous annonçons que le gouvernement américain a livré deux millions de doses d’hydroxychloroquine au peuple du Brésil”, a indiqué la Maison Blanche américain dans un communiqué.

Le président brésilien Jair Bolsonaro, un proche allié du président américain, Donald Trump, fait face à des critiques croissantes pour avoir minimisé la gravité de la pandémie.

Le Brésil a signalé un record de 33.274 nouveaux cas samedi alors que le nombre de décès enregistrés le place désormais au quatrième rang au monde derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Italie.


La semaine dernière, Washington avait suspendu l’entrée de citoyens non américains qui étaient au Brésil au cours des 14 derniers jours.