A LA UNECoronavirus

Les Etats-Unis ouvrent leurs frontières aux voyageurs étrangers vaccinés

Les Etats-Unis ont rouvert leurs frontières lundi aux voyageurs étrangers entièrement vaccinés en provenance de nombreuses régions, dont l’Europe, le Mexique et le Canada.

À partir de lundi, les États-Unis acceptent les voyageurs entièrement vaccinés dans les aéroports et aux frontières terrestres, supprimant une restriction liée à la pandémie de Covid-19 qui avait été instaurée en mars 2020 sous l’administration de Donald Trump.

En vertu des nouvelles règles, les voyageurs entièrement vaccinés seront autorisés à entrer aux États-Unis s’ils peuvent présenter une preuve de vaccination et un test de dépistage du coronavirus négatif effectué dans les trois jours précédant le voyage. Les Américains non vaccinés et les enfants de moins de 18 ans sont exemptés de cette obligation, mais doivent passer un test dans un délai d’un jour avant leur voyage.

Les voyages terrestres en provenance du Mexique et du Canada nécessiteront une preuve de vaccination mais pas de test.

La levée des restrictions intervient à temps pour les fêtes de fin d’année, alors que le secteur du tourisme, en proie à des difficultés, attend avec impatience un afflux de visiteurs internationaux, en particulier dans les destinations populaires des grandes villes comme New York, Los Angeles et Miami.

L’interdiction de voyages en provenance de 33 pays, dont la Chine et l’Inde, a dévasté le secteur du tourisme et entraîné des pertes de près de 300 milliards de dollars et de plus d’un million d’emplois américains, selon la U.S. Travel Association.

Les compagnies aériennes ont signalé un bond des réservations à destination des États-Unis et s’attendent à une augmentation immédiate du nombre de voyageurs.

United Airlines a affirmé s’attendre à une augmentation de 50 % du nombre de passagers internationaux entrants lundi par rapport à la semaine précédente, où elle avait transporté 20 000 personnes.

Le site de suivi des tarifs aériens Hopper indique que les recherches de vols internationaux à destination des États-Unis ont plus que quadruplé depuis que l’administration Biden a annoncé en septembre qu’elle allait lever les restrictions.

Selon des données rapportées par CNBC Business, la compagnie aérienne United assurera 69 % de son programme international de 2019 le mois prochain, contre 63 % ce mois-ci, et son programme transatlantique sera rétabli à 87 % en décembre. La capacité internationale d’American Airlines pour novembre et décembre devrait être plus du double de celle d’il y a un an et en baisse de 28 % par rapport à 2019.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page