A LA UNE

Les pires catastrophes ferroviaires des 10 dernières années

Le déraillement d’un train bondé, qui a fait plusieurs dizaines de morts vendredi à Taïwan, fait partie des catastrophes ferroviaires les plus meurtrières des dix dernières années dans le monde.

Le 31 octobre 2019, l’incendie d’un train dans la province du Pendjab (centre) fait au moins 74 morts.

La plupart des victimes sont des pèlerins qui se rendaient à un rassemblement religieux. L’incendie est attribué à l’explosion accidentelle de bonbonnes de gaz.

Un train percute des fidèles rassemblés pour un festival hindou dans l’Etat septentrional du Pendjab, le 19 octobre 2018, faisant une soixantaine de morts et 90 blessés. La foule se trouvait sur la voie ferrée pour assister à un spectacle pyrotechnique.

La collision de deux trains près de la grande métropole d’Alexandrie (nord) fait 41 morts et plus de 120 blessés le 11 août 2017. Un train a percuté l’arrière d’un autre, arrêté sur la voie.

Le 25 novembre 2016, une collision entre deux trains, dont l’un à l’arrêt, dans la province de Semnan (nord), fait 44 morts et 82 blessés.

Le déraillement d’un train le 20 novembre 2016 dans l’Etat de l’Uttar Pradesh (nord) fait 146 morts et près de 180 blessés, selon le bilan communiqué à l’époque. Les premiers éléments de l’enquête attribuent le déraillement à un rail en mauvais état, mais le Premier ministre indien Narendra Modi affirme en 2017 que la police a trouvé les preuves d’un sabotage.

Le 21 octobre 2016, un train assurant la liaison entre Yaoundé et la métropole portuaire de Douala déraille à hauteur de la ville d’Eséka (centre), faisant 79 morts et près de 600 blessés. Une « vitesse excessive » est en cause, selon l’enquête.

Un train de marchandises transportant plusieurs centaines de personnes déraille le 22 avril 2014 au Katanga (République démocratique du Congo). Le bilan officiel fera longtemps état de 74 morts et 163 blessés, mais l’agence congolaise de presse gouvernementale parlera un mois plus tard de 136 morts.

Un train déraille à 179 km/h dans une courbe dangereuse le 24 juillet 2013 à quelques kilomètres de Saint-Jacques-de-Compostelle (nord-ouest), faisant 80 morts et près de 180 blessés.

Un convoi de wagons-citernes remplis de pétrole et parqué en haut d’une pente se met en branle avant de dérailler dans la petite ville de Lac-Mégantic le 6 juillet 2013. L’accident provoque une énorme explosion qui ravage le centre-ville, faisant 47 morts.

Le 17 novembre 2012, 52 personnes, dont 47 enfants, sont tuées dans une collision entre leur car et un train à un passage à niveau à Manfalout, dans la province d’Assiout (centre).

Le 22 février 2012, un train entre en gare terminus d’Once, dans le centre de Buenos-Aires, avant de percuter le heurtoir en bout de voie, faisant 51 morts et plus de 700 blessés.

Le 23 juillet 2011, 40 personnes sont tuées et près de 200 blessées lorsqu’un train à grande vitesse, à l’arrêt sur un viaduc près de Wenzhou (est), est percuté par l’arrière par un autre TGV.

Le déraillement d’un train de passagers, le 10 juillet 2011 à 150 km de la ville de Lucknow (Uttar Pradesh, nord), fait 69 morts et 200 blessés.

( Avec AFP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page