Les préoccupations de la jeunesse au centre d’une rencontre entre M. Jazouli et des jeunes Africains

Les préoccupations de la jeunesse au centre d’une rencontre entre M. Jazouli et des jeunes Africains

Le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, chargé de la coopération africaine, Mohcine Jazouli a tenu, samedi à Dakhla, une rencontre avec des représentants de la jeunesse africaine qui lui ont remis la Déclaration de Dakhla sur l’intégration des jeunes dans la prise de décisions en Afrique.

A cette occasion, les jeunes africains, réunis à Dakhla à l’occasion du Forum Crans Montana, ont présenté à M. Jazouli les grandes lignes des recommandations de la Déclaration qui a sanctionné les travaux de la session plénière sur la “jeunesse, paix et sécurité en Afrique”, tenue vendredi à Dakhla dans le cadre du Forum Crans Montana.

Dans une déclaration à la MAP, M. Jazouli a indiqué que les jeunes africains sont sensibles à la sollicitude de SM le Roi Mohammed VI et aux efforts que le Souverain ne cesse de déployer en faveur de la jeunesse africaine, ajoutant que c’est dans cette logique qu’ils ont sollicité le ministère et l’appui de SM le Roi pour porter la voix de la Déclaration de Dakhla partout en Afrique.

Le ministre a dans ce sens rappelé que la coopération du Maroc avec les pays africains est historique, notamment dans le domaine de l’éducation, soulignant que le Royaume accueille plus de 20.000 étudiants africains, dont 12.000 boursiers du gouvernement.

De son côté, le secrétaire général de l’Union panafricaine de la jeunesse, Soulaiman Sidibe, a affirmé que la remise symbolique de la déclaration de Dakhla à M. Jazouli intervient en reconnaissance du rôle du Royaume dans la défense des intérêts de la jeunesse africaine.

Par ailleurs, il s’est félicité du retour du Maroc à sa famille institutionnelle africaine, ajoutant que cet événement a été une bonne nouvelle pour les jeunes d’Afrique, une source de bonheur et un grand motif d’espoir, et a permis une plus forte dynamique de la jeunesse marocaine au sein du continent.

La déclaration de Dakhla a notamment appelé à l’autonomisation économique et à l’inclusion sociale de la jeunesse africaine pour faire face aux différentes formes de radicalisation dans la société et la montée de l’extrême droite radicale et aux fléaux de la violence et du terrorisme.

Les représentants de conseils nationaux de la jeunesse, entrepreneurs et jeunes leaders de différents horizons ont également préconisé la promotion de la création d’emploi et de l’entrepreneuriat des jeunes, l’implication de ces derniers dans les projets et programmes de développement et la mise en place de fonds d’autonomisation des jeunes dans les différents pays du continent.

Par ailleurs, ils se sont félicités de l’organisation de ce forum, exprimant leur gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour ses efforts et son soutien, ainsi qu’au Royaume pour s’être engagé à approfondir la discussion sur la question de la jeunesse.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :