A LA UNESociété

Les usages médicaux et industriels du cannabis, une locomotive pour une nouvelle industrie au Maroc

L’usage du cannabis à des fins médicales et industrielles, visant à bénéficier des divers bienfaits de cette plante disponible au Maroc, pourrait devenir une « locomotive pour une activité industrielle renouvelée« , a indiqué le président de l’Association marocaine consultative d’utilisation du cannabis (AMCUC), Redouane Rabii.

Dans un communiqué diffusé à l’occasion de la tenue, du 22 au 24 octobre à Tanger, de la 1ère Conférence internationale sur les potentialités thérapeutiques et industrielles du chanvre au Maroc, M. Rabii a fait savoir que le but de cette rencontre est d’attirer l’attention sur l’importance d’accélérer l’usage du cannabis dans les industries connexes et de tirer profit des différents bienfaits de cette plante disponible au Maroc.

Une bonne exploitation de cette plante pourrait en faire une locomotive pour une activité industrielle renouvelée, et ce dans le cadre du développement escompté, tel qu’il a été exprimé dans le nouveau modèle de développement du Maroc, a-t-il précisé.

→ Lire aussi : Le conseil de gouvernement adopte un projet de décret relatif à l’usage licite du cannabis

Le temps presse et nous devons entamer des démarches scientifiques désormais qu’il est possible, du côté juridique, de réaliser plusieurs acquis, notamment dans les régions marocaines où la culture de cette plante est présente de manière exclusive et considérable« , a dit M. Rabii, exprimant son espoir que « le nouveau gouvernement portera l’intérêt nécessaire à cette question, afin de commencer à prendre les mesures scientifiques nécessaires à la réalisation des résultats attendus de l’usage de cette plante à multiples niveaux”.

L’AMCUC organise, du 22 au 24 octobre à Tanger, la 1ère Conférence internationale sur les potentialités thérapeutiques et industrielles du chanvre au Maroc, un événement premier en son genre dans le Royaume après l’adoption de la loi portant usages licites du cannabis.

L’importance de cette conférence internationale réside dans le nombre et la qualité des participants, qui viennent de plusieurs pays, notamment les États-Unis, le Canada, l’Espagne et les Pays-Bas, en plus de personnalités scientifiques nationales connues pour leur compétence et leur intégrité scientifique, ainsi que des chercheurs, des hommes d’affaires et des industriels.

Les organisateurs entendent faire de cette rencontre internationale une sorte de laboratoire pour les expériences menées sur l’usage de cette plante médicinale et le développement de ses bienfaits thérapeutiques et industriels, pour lui donner une valeur en termes scientifique, économique et de développement.

Les travaux de cette conférence s’étendront sur trois jours, durant lesquels des invités de marque, notamment des chercheurs, des hommes d’affaires et des industriels seront présents, en plus personnalités marocaines qui contribueront à enrichir cette rencontre et à animer les différents ateliers scientifiques.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page