Lever de rideau sur le 3ème Salon national pour la création et le livre

Le rideau a été levé, lundi à Tanger, sur la 3ème édition du Salon national pour la création et le livre (17-22 octobre), à l’initiative de l’Observatoire national pour l’édition et la lecture.

Dans une déclaration à la MAP, le secrétaire national de l’Observatoire, Rachid Chbari, a souligné que cette manifestation culturelle vise à permettre aux écrivains d’entrer en contact direct avec les lecteurs et à diversifier l’offre de livres et de publications à même de toucher différents genres littéraires, notant que cette édition ambitionne de consacrer la culture de reconnaissance et de rendre hommage aux vétérans du domaine culturel.

Cet événement constitue également une occasion pour soutenir les initiatives de lecture dans les clubs relevant des établissements scolaires et dynamiser leurs rôles, promouvoir la culture de la lecture et faire des clubs de lecture une pépinière de production d’écrivains et d’intellectuels de demain, a-t-il poursuivi.

Et de souligner que cette manifestation culturelle s’assigne pour objectif de contribuer à la promotion du livre marocain et de mettre en lumière les créateurs et les créatrices marocains, tout en leur permettant d’exposer leurs dernières œuvres auprès des lecteurs, en particulier les jeunes.


La cérémonie d’ouverture a été émaillée d’un hommage posthume au caricaturiste marocain feu Mohamed Aliouate dénommé “Hammouda”, en reconnaissance à sa contribution à l’enrichissement du champ culturel et médiatique marocain et à l’encouragement des jeunes à s’adonner à ce genre de création.

A cela s’ajoute la remise des prix aux lauréats du concours Rawnak pour la création 2016 et des lectures littéraires, animées par Fatima Zahra Mrabet, avec la participation des créateurs Driss Rkibi, Abderrahim Horri, Mohamed Abdellaoui, Abderrezak Boutemzar, Badr Matchou, Mohamed Alouch et Mohamed Laâsayeb.

Ce salon, qui se poursuivra jusqu’au dimanche, propose un programme culturel riche et diversifié, en vue de soutenir l’action culturelle et de rapprocher le champ culturel des jeunes créateurs et des élèves des établissements scolaires et universitaires, de nature à enrichir la bibliothèque marocaine et à encourager les jeunes à s’adonner à la création et à la recherche scientifique.

Au menu de cette rencontre figurent une table ronde sur “les enjeux des médias culturels”, une cérémonie de présentation de livres, dont “Platon arrive en retard” de Said Mouzon, “des introductions dans la critique de la culture populaire” de Mohamed Chaddad El Harrak et “une mélodie pour une danse rouge” d’Abdelkader Dahmani, ainsi que des conférences sous les thèmes “la caricature: entre l’écriture et la création” et “les clubs culturels dans les établissements scolaires et le défi de la lecture”.


Cet événement culturel annuel se veut un espace de promotion de la lecture et de la création, et du renforcement de la communication entre les différentes générations de créateurs.