A LA UNESport

L’héritage de Maradona sera vendu aux enchères

Un magistrat a décidé que les biens légués par la légende du football argentin, Diego Armando Maradona, décédé il y a six mois à Buenos Aires, soient vendus aux enchères et que le produit de la vente soit distribué sur ses cinq héritiers.

Parmi les biens qui seront mis en vente via streaming, au regard de la situation épidémiologique dans le pays, figurent des actifs immobiliers, plusieurs véhicules, des trophées, des montres, des instruments de musique, des maillots signés par des légendes du football et jusqu’à une lettre que lui avait envoyée le leader cubain Fidel Castro.

Un magistrat de la ville de La Plata (50km au sud de Buenos Aires) devra décider ce lundi du jour de la vente aux enchères au milieu d’une polémique entre ses enfants sur l’opportunité de cette vente et son impact sur l’image de leur père.

Gianinna, la plus jeune fille de Maradona, a clairement laissé entendre qu’elle aurait aimé ne pas vendre les objets de son père.

→ Lire aussi : Botola Pro D1 “Inwi”: M’hamed Fakhir nouvel entraineur du Chabab Mohammedia

Si cela ne tenait qu’à moi, je ne vendrais aucun objet ayant appartenu à mon père. Cependant, ce que je ressens ou pense, malheureusement, d’autres ne le pensent pas », écrit-t-elle sur son compte Twitter en allusion à ses frères et sœurs qui étalent leurs différends sur les plateaux de télévision.

Les héritiers de Maradona sont ses enfants reconnus : Diego Junior, Dalma et Gianinna, Jana et Dieguito Fernando.

La polémique autour de l’héritage éclate après la décision de la justice argentine d’engager des poursuites contre sept personnes de l’entourage immédiat du défunt pour négligence ayant conduit à sa mort.

Selon un rapport des experts, Maradona aurait agonisé pendant 12 heures, dans la nuit du 24 au 25 novembre dernier, sans que ses médecins et infirmier ne réagissent pour le sauver.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page