Libye : la coalition internationale nécessite la contribution d’acteurs comme le Maroc

La ministre espagnole des Affaires étrangères, de l’UE et de la coopération, Arancha González Laya, a affirmé, vendredi à Rabat, que la coalition internationale sur la crise libyenne nécessite la contribution d’acteurs comme le Royaume du Maroc.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, Mme González Laya a indiqué que l’Espagne est en faveur d’un élargissement de la coalition internationale sur la Libye, soulignant que celle-ci nécessite la contribution d’acteurs comme le Maroc, vue son importance dans la région, capables d’apporter des solutions afin de mettre fin aux hostilités.

Mme González Laya a indiqué, dans ce sens, que l’Espagne et le Maroc peuvent mettre à la disposition de la Libye leur grande expérience dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et la migration clandestine.

La ministre espagnole, en visite de travail au Maroc, avait eu dans la matinée des entretiens avec le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.