Libye: Près de 180 migrants nigérians aidés par l’OIM pour retourner chez eux

Quelque 180 migrants nigérians en Libye, qui ont choisi de retourner volontairement dans leur pays d’origine, ont été transporté lundi par un avion affrété par l’Agence des Nations Unies pour les migrations (OIM).

L’agence onusienne a également transporté, la semaine dernière, plus de 140 migrants rapatriés vers la Gambie, dans le cadre du programme d’aide au retour volontaire et à la réintégration, indique un communiqué publié lundi par l’OIM.

Ce programme qui a pour but la réintégration des migrants souhaitant retourner volontairement dans leurs pays d’origine, a permis depuis début 2017, le rapatriement d’au moins 20.000 migrants de Libye.

L’OIM a identifié 432.574 migrants en Libye, principalement dans les régions de Tripoli, Misrata et Almargeb, et estime le nombre de migrants entre 700.000 et un million.


En outre, plus de 11.000 migrants sont retournés dans leurs pays d’origine depuis que l’OIM a intensifié ses efforts pour faciliter l’aide aux migrants intéressés par l’aide au retour et suite aux troubles survenus à Sabratha au début du mois d’octobre. Les quatre premiers pays de retour en 2017 étaient le Nigéria, la Gambie, la Guinée et le Mali.