L’initiative royale envers les pays africains permet au Maroc de se positionner en leader régional

pays africains

L’initiative de SM le Roi Mohammed VI d’envoyer des aides médicales à des pays africains afin d’accompagner leurs efforts de lutte contre la pandémie de Covid-19 permettra au Maroc de se positionner en leader régional et interlocuteur intercontinental incontournable pour les pays africains vis-à-vis de l’Europe et du reste du monde, a affirmé le directeur des urgences à l’Institut national de santé (INS) du Mexique, Eric Hazan-Lasri.

“L’initiative royale de prêter assistance aux pays africains portera ses fruits en augmentant l’influence du Royaume dans la région et en renforçant son rôle diplomatique comme une force croissante dans le continent”, a souligné le docteur Hazan-Lasri dans une déclaration à la MAP.

Pour cet orthopédiste de parents natifs de Marrakech, l’initiative marocaine, portée par la Vision Royale africaine, s’inscrit dans le cadre d’une stratégie d’une grande lucidité à moyen terme qui permettra aussi au Maroc de diversifier son marché et de se positionner comme leader régional et comme interlocuteur intercontinental important pour les pays africains vis-à-vis de l’Europe.

Evoquant les mesures prises par le Maroc, sous la conduite éclairée du Souverain, pour enrayer le nouveau coronavirus, le directeur des urgences à l’INS a affirmé que l’analyse des indicateurs de contamination et de létalité démontrent que ces mesures ont eu des résultats “très satisfaisants” pour limiter la contagion et les décès dus à la pandémie.


Cette expérience à succès est d’une grande utilité pour plusieurs pays dont le niveau de développement et caractéristiques socio-économiques et démographiques sont semblables à celles du Royaume, a-t-il relevé.

Et d’expliquer qu’à la faveur du large élan de solidarité enclenché par les diverses contributions au Fonds spécial pour la gestion du coronavirus, lancé par le Souverain, cette initiative a permis de lever 32 milliards de dirhams, une somme considérable qui place le Maroc au niveau de l’Australie, l’Allemagne et Hong Kong avec 10% du PIB compromis.

L’expert marocain de confession juive considère en outre que seule une stratégie agressive pour relancer l’économie à court et moyen termes permettra de limiter les répercussions économiques de la pandémie.


Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait donné Ses Hautes Instructions pour l’acheminement d’aides médicales à plusieurs pays africains frères, dans le cadre de la mise en œuvre de l’Initiative lancée par le Souverain, le 13 avril 2020.

Cette aide composée notamment de matériel médical préventif vise à accompagner les pays africains frères dans leurs efforts de lutte contre la pandémie du Covid-19.