L’UE adopte un budget humanitaire de 900 millions d’euros pour 2020

budget
budget

La Commission européenne a adopté lundi son budget humanitaire annuel initial pour 2020, doté d’un montant de 900 millions d’euros.

“L’UE est le principal pourvoyeur mondial d’aide humanitaire et aide des personnes dans plus de 80 pays. Des conflits de longue durée en Afrique et au Moyen-Orient jusqu’aux graves crises alimentaires, les crises humanitaires s’intensifient et rendent nécessaire la fourniture d’une aide à ceux qui en ont le plus besoin et qui sont les plus vulnérables”, indique la Commission dans un communiqué.

Sur le budget humanitaire total de l’UE pour 2020, un montant de 400 millions d’euros sera consacré à des programmes en Afrique, où il permettra de soutenir les personnes touchées par les conflits de longue date en République démocratique du Congo, les personnes souffrant de la crise alimentaire et nutritionnelle au Sahel, ainsi que les personnes déplacées en raison des violences au Soudan du Sud, en République centrafricaine et dans le bassin du lac Tchad, précise l’exécutif européen.

Au Moyen-Orient, une enveloppe de 345 millions d’euros de fonds de l’UE servira à lutter contre la crise en Syrie et à aider les réfugiés dans les pays voisins, ainsi qu’à faire face à la situation extrêmement critique au Yémen.

En Asie et en Amérique latine, l’aide de l’UE, d’un montant de 111 millions d’euros, continuera à soutenir les populations les plus vulnérables touchées par la crise au Venezuela, ainsi que les réfugiés dans les pays voisins.


L’Union européenne continuera également à apporter une aide aux pays asiatiques tels que l’Afghanistan, en guerre depuis près de quarante ans, ainsi que le Myanmar et le Bangladesh, qui accueillent tous deux des populations rohingya.

“Il est du devoir de l’Europe de faire preuve de solidarité et de soutenir ceux qui en ont besoin. Notre assistance dépend d’un accès humanitaire sans restriction, de sorte que les organisations d’aide puissent accomplir leur mission consistant à sauver des vies”, a déclaré Janez Lenarčič, commissaire européen chargé de la gestion des crises, cité dans le communique.

Par ailleurs, les financements humanitaires prévus par l’UE en 2020 devront également aider les populations vulnérables dans les pays exposés aux changements climatiques à mieux se préparer à faire face à diverses catastrophes naturelles comme les inondations, les incendies de forêt et les cyclones.