A LA UNECoronavirus

L’UE fait part de sa volonté de renforcer la coopération avec les Etats-Unis en matière de vaccins

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a fait part de la volonté de l’UE de renforcer sa coopération avec les Etats-Unis en matière de vaccins contre le coronavirus.

« L’UE et les USA sont tous les deux de grands producteurs de vaccins et nous avons tout intérêt à coopérer, pour assurer le bon fonctionnement des chaînes d’approvisionnement au niveau mondial », a souligné Mme von der Leyen dans une déclaration à l’issue d’un entretien téléphonique vendredi avec le président américain Joe Biden.

Pour mieux préparer le monde à faire face aux futures pandémies et à améliorer la sécurité sanitaire au niveau mondial, la présidente de la Commission européenne a annoncé avoir invité Joe Biden à participer au prochain sommet mondial sur la santé qui se tiendra à Rome le 21 mai.

Disant espérer un nouveau départ pour les relations UE-USA, Mme von der Leyen a insisté que dans le sillage de la suspension de tous les tarifs imposés dans le cadre des différends entre Airbus et Boeing pendant une première période de 4 mois, Bruxelles et Washington sont déterminés à résoudre leurs différends concernant l’industrie aéronautique, en se fondant sur les travaux de leurs représentants respectifs en matière de commerce.

Pour elle, la suspension des tarifs constitue « une très bonne nouvelle pour les entreprises et les industries des deux côtés de l’Atlantique, et d’un signal positif fort pour notre coopération économique au cours des prochaines années ».

S’agissant de l’avenir des relations économiques entre l’UE et les USA, Mme von der Leyen a dit avoir proposé de « forger un nouveau partenariat fondé sur nos valeurs et nos principes communs ».

« J’ai également proposé de créer un Conseil commercial et technologique au niveau ministériel, pour répondre aux défis en matière d’innovation. J’y vois l’instance idéale pour construire notre alliance technologique transatlantique », a-t-elle relevé.

En matière de politique étrangère, a-t-elle ajouté, « nous avons convenu de renforcer notre coopération en tant que partenaires partageant les mêmes valeurs et de soutenir la démocratie, la stabilité et la prospérité, dans un contexte d’environnement international en évolution rapide. Cette coopération se fera en collaboration étroite avec l’OTAN ».

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page