L’UM6P lance son Ecole d’intelligence collective

Ecole d’Intelligence

L’Université Mohammed VI Polytechnique a procédé vendredi, au campus de Benguerir, au lancement de son Ecole d’Intelligence collective, en présence d’une centaine de chercheurs issus des quatre coins du monde.

Le master proposé par cette école est le premier en son genre dans le monde dédié à l’enseignement en intelligence collective, en plus d’un programme de doctorat sur 5 ans avec des opportunités de recherches postdoctorales, un Master exécutif ainsi qu’un incubateur entrepreneurial.

En partenariat avec des institutions européennes et américaines de premier plan, l’école propose une formation exclusive qui aspire à produire une nouvelle génération de professionnels capables de mener des projets de transformation.

Cette discipline d’un genre nouveau, qui s’appuie sur des racines antiques, intervient dans un contexte où les complexités économiques, sociales et climatiques qui ne cessent de s’accélérer, appellent à repenser les modèles de travail et d’organisation et de réflexion de sorte à les rendre plus inclusifs et plus adaptés aux enjeux mondiaux actuels.

Son programme de recherche s’articulent en plusieurs domaines, dont les sciences cognitives dans le but de comprendre l’intelligence humaine et de contourner ses lacunes en matière de réflexion, le design des systèmes d’organisation, la facilitation d’équipe, discipline portée par l’intelligence émotionnelle, la gestion de conflit et l’exploitation de la créativité au sein d’un groupe de travail ainsi que des sciences organisationnelles et management.


Intervenant à la cérémonie d’inauguration de cette école, le secrétaire général de l’Université Mohammed VI Polytechnique, Hicham El Habti a souligné que cet établissement d’enseignement supérieur, en proposant cette discipline exclusive, réaffirme sa mission d’œuvrer pour le rayonnement du Maroc et du continent en matière d’éducation, de recherche scientifique et d’innovation.

→ Lire aussi : La Fondation de l’Etudiant se mobilise pour les bacheliers démunis

Cette école entend armer les organisations d’une nouvelle génération de professionnels visionnaires, qui seront à même d’accompagner leurs structures privées ou publiques et à conduire les projets de transformation aujourd’hui primordiaux, a-t-il insisté.

Dans une déclaration à la presse, le directeur de l’Ecole, Lex Paulson, a indiqué que l’intelligence collective consiste en la résolution de problèmes socio-économiques et politiques complexes en cherchant les meilleurs systèmes de collaboration et en travaillant en équipe.


Il a dans ce contexte, fait savoir que l’Université Mohammed VI Polytechnique a rassemblé une centaine de chercheurs de plusieurs disciplines, pendant trois jours, afin d’imaginer ensemble l’avenir de cette discipline du savoir et comment on peut favoriser les modèles de gouvernance pour les entreprises, les gouvernements et les collectivités territoriales, les associations et les communautés.

M. Paulson a par ailleurs, expliqué que l’Ecole d’Intelligence collective, lancée aujourd’hui par l’Université Mohammed VI Polytechnique au campus de Benguerir, a pour mission d’enseigner les sciences cognitives, la collaboration et la transformation de façon transversale et scientifique ainsi que faire rayonner l’expertise scientifique de cette université à l’international et en faire un centre d’innovation grâce à un incubateur pour mettre en pratique les savoirs de l’Ecole.

“Notre installation en Afrique nous offre l’opportunité unique de sans cesse innover, à travers la recherche, pour inventer depuis cette université de nouveaux modèles de travail permettant de s’adapter à la complexité des enjeux actuels”, a-t-il ajouté.

“Nous sommes aujourd’hui arrivés à une étape du développement où le cerveau humain a atteint ses limites et ses capacités. L’avenir de l’humanité consistera individuellement à utiliser le cerveau de l’autre. Nos capacités cognitives ne peuvent plus croître qu’à travers l’autre, d’où l’importance de ce genre d’école dédiée à l’intelligence collective”, a relevé pour sa part, Celestin Sedogbo, directeur de l’Institut Cognition, qui regroupe 14 laboratoires spécialisés dans les sciences cognitives et qui compte 1.200 chercheurs.


“Je suis fier que le lancement de la première école d’intelligence collective ait lieu ici dans ce pays africain”, a-t-il ajouté, affirmant que cet événement place le Maroc dans le peloton de tête des pays de demain qui vont véritablement influencer non seulement l’Afrique mais aussi le monde entier.

L’Université Mohammed VI Polytechnique a été fondée en tant que nouveau centre d’excellence en recherche, innovation et éducation en Afrique, axé sur la responsabilité sociale, la sécurité alimentaire et le développement durable.

Fondé en 2013 grâce à un fonds de dotation du groupe OCP, cet établissement d’enseignement supérieur place l’expérimentation au cœur de son offre académique. En échangeant constamment entre la recherche et la pratique, l’université vise à former une nouvelle génération de leaders soucieux de l’environnement et de la société.

Cette université propose actuellement 15 programmes de master et au cours de l’année universitaire 2019-2020, elle accueillera 1.600 étudiants sur son campus principal à Benguerir.