L’Unicef : 68% des sondés marocains croient que la cyber-violence ne les atteindra jamais

????????????????????????????????????

L’UNICEF a dévoilé récemment les résultats d’une étude d’envergure menée auprès de plus de 10.000 personnes ayant 18 ans et appartenant à 25 pays, cette étude concerne le risque d’abus en ligne à l’égard des enfants et adolescent.

« Dans le monde, un utilisateur d’Internet sur trois est un enfant. Les conclusions obtenues aujourd’hui livrent des perspectives importantes provenant des jeunes eux-mêmes. L’UNICEF a pour objectif de donner plus de voix aux adolescents pour les aider à faire face à la violence, à l’exploitation et aux sévices en ligne et de s’assurer que les enfants profitent pleinement des avantages offerts par Internet et les téléphones mobiles »  affirme Cornelius Williams, Directeur adjoint à la Protection de l’enfance au sein de l’UNICEF.

En effet, les enfants et adolescents sont sujets à un bombardement quotidien de contenus. Tous les utilisateurs du Web se retrouvent à un moment ou à un autre face aux risques bien réels, allant du vol d’informations personnelles au harcèlement en ligne, en passant par des arnaques de tous genre.

Ainsi, les résultats de ce sondage montrent qu’au  Royaume seulement 15% des sondés sont conscient que les enfants et adolescents sont en danger d’être sexuellement maltraités ou trompés en ligne. 68% croient que la cyber-violence ou les abus en ligne ne leur arriveront jamais et seulement 9% pensent que leurs amis participent à des comportements risqués en ligne.


Egalement, 88% disent qu’ils savent comment réagir afin d’éviter des situations risquées en ligne et 92% affirment qu’ils ont appris comment traiter des propos sexuels non désirés faits par des personnes en ligne.

Ainsi, la meilleure façon de lutter contre les menaces du Web  et de  sensibiliser les plus jeunes à une utilisation avisée et responsable de l’internet, avec des explications claires et des exemples de comportements à adopter.