ban600

M. Abbadi décline à New York la stratégie marocaine pour contrer l’extrémisme à travers l’éducation

M. Abbadi décline à New York la stratégie marocaine pour contrer l’extrémisme à travers l’éducation

Le Secrétaire général de la Rabita Mohamedia des Ouléma, Ahmed Abbadi, a décliné, mardi à New York, la stratégie du Maroc visant à déconstruire pour mieux contrer le discours extrémiste à travers la sensibilisation et l'éducation.

Intervenant lors d’une réunion de haut niveau sur "La lutte et la prévention de l’extrémisme à travers l’éducation", tenue en marge de la 71è Assemblée générale de l’ONU, M. Abbadi a indiqué que le Royaume a élaboré une stratégie à trois points dont le but ultime est de contrer le message d’extrémisme.

Il s’agit d’abord de consolider les connaissances et les capacités des éducateurs, puis de sensibiliser ces éducateurs et bien les armer afin de pouvoir déconstruire le discours extrémiste, et enfin occuper l’espace public, physique et virtuel, a expliqué M. Abbadi devant une assistance de politiciens, d’académiciens, de religieux et de haut responsables onusiens.

Nous avons commencé par les jeunes, formé des éducateurs et mis sur pied des unités chargées d’approcher et de sensibiliser les jeunes, tant dans l’espace public que sur les réseaux sociaux”, a poursuivi le SG de la Rabita Mohamedia des Ouléma.

Dans le cadre de cette stratégie, “nous nous sommes également adressés à Twitter et à Microsoft, et nous entendons entrer en contact avec Facebook afin d’établir un ensemble de messages et de discours qui peuvent être diffusés à grande échelle et attirer les jeunes en particulier, en leur dévoilant les contours des messages erronés des extrémistes”.

M. Abbadi a, dans cet ordre d’idées, souligné l’importance de la sensibilisation des familles afin de les doter des moyens nécessaires pour qu’elles puissent, à leur tour, protéger leurs enfants contre toute dérive extrémiste.

“L’éducation se fait d’abord au sein des familles, et les Etats se doivent d’équiper celles-ci des outils et des connaissances nécessaires pour détecter ce type de menaces et en protéger leur progéniture”, a conclu M. Abbadi.

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :