Malgré le veto de Trump, le budget de la Défense adopté par une large majorité à la Chambre

Chambre des représentants

La Chambre des représentants a approuvé mardi à une écrasante majorité un important projet de loi de défense, malgré les menaces de veto du président Donald Trump.

Le projet de loi a été approuvé par 335 voix contre 78, dépassant le seuil des deux tiers des voix nécessaires pour annuler un veto présidentiel, bien qu’il ne soit pas certain que les législateurs républicains voteraient pour contourner le veto du président Trump.

La Loi sur l’autorisation de la défense nationale (NDAA) devrait être adoptée par les deux chambres avec un soutien bipartisan. Le projet de loi de 740 milliards de dollars comprend des augmentations de salaire pour les soldats américains, des modernisations de l’équipement et des dispositions pour exiger un examen plus approfondi avant que les troupes ne soient retirées d’Allemagne ou d’Afghanistan.

Avant le vote, M. Trump a intensifié la pression sur les républicains pour qu’ils s’opposent au projet de loi. “J’espère que les républicains de la Chambre voteront contre la très faible loi d’autorisation de la défense nationale , à laquelle je vais opposer mon VETO”, a-t-il tweeté mardi matin.

Trump a menacé d’opposer son veto au projet de loi car il n’inclut pas l’abrogation de l’article 230, une loi qui empêche les sociétés Internet d’être responsables de ce qui est publié sur leurs sites Web par des tiers. Le projet de loi comprend également des dispositions visant à limiter la quantité d’argent que Trump peut déplacer pour la construction du mur frontalier avec le Mexique, et une autre qui obligerait l’armée à renommer les bases nommées d’après des figures de la Confédération.


Trump fait valoir que changer les noms “profane” les bases, mais les législateurs des deux parties considèrent ce changement comme étant nécessaire, l’armée et la nation étant aux prises avec le racisme et l’héritage de l’esclavage.

“Ce projet de loi politique bipartisan a été promulgué pendant 59 années consécutives. Exhortons le président à montrer son respect pour le travail du Congrès bicaméral et bipartisan et pour le sacrifice de nos militaires”, a déclaré pour sa part mardi la Présidente de la Chambre Nancy Pelosi.

( Avec MAP )