Le Maroc aspire à être plus actif dans sa coopération avec l’OCDE

Le Maroc aspire à être plus actif dans sa coopération avec l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) notamment dans le domaine du tourisme, a affirmé, lundi à Paris, le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Mohamed Sajid.

Le Royaume veut profiter de l’expertise de l’OCDE pour mieux mettre en œuvre les différentes politiques sectorielles, en particulier celle liée au tourisme, a indiqué M. Sajid dans une déclaration à la MAP, en marge de sa participation à une Réunion à haut niveau sur “les politiques du tourisme pour une croissance durable et inclusive”, organisée au siège de cette organisation internationale, notant que le tourisme constitue un levier de développement économique important.

Il a, à cet égard, fait savoir que l’OCDE est en train d’effectuer un certain nombre d’études sur le secteur touristique au Maroc, soulignant que ces études viendront appuyer la stratégie du développement du secteur mise en place depuis plusieurs années dans le Royaume.

Après avoir rappelé que le Maroc participe activement à certains nombre de comités de l’OCDE depuis quelques années, le ministre a expliqué que ces études portent notamment sur les petites entreprises touristiques et les moyens d’intégrer les statistiques et les chiffres du secteur touristique marocain dans cette organisation internationale.


Il a aussi exprimé la disposition du Royaume à collaborer avec l’OCDE pour introduire des meilleures pratiques relatives au secteur, se félicitant de la coopération fructueuse entre les deux parties, couronnée par la signature en 2015 d’un programme-pays avec cette organisation.

C’est la première fois que le Maroc est représenté au niveau ministériel à cette réunion de haut niveau sur le tourisme, s’est-il en outre félicité, faisant observer que cela démontre la volonté du Royaume d’être un partenaire fiable et de promouvoir davantage sa coopération avec l’OCDE.

Il a par ailleurs indiqué que ces entretiens avec les responsables de l’OCDE ont été l’occasion d’évoquer les moyens de développement de la coopération dans d’autres secteurs, plus particulièrement celui de l’économie sociale.

En marge de sa participation à cette réunion, M. Sajid a eu notamment des entretiens avec la directrice du Centre pour l’entreprenariat, les PME, le développement local et le tourisme relevant de l’OCDE, Lamia Kamal Chaoui.


La réunion à haut niveau sur le tourisme rassemble des ministres, des responsables politiques et des dirigeants d’entreprises pour examiner les moyens de mettre en place une croissance du tourisme plus durable et inclusive.

Cette réunion, organisée à l’occasion de la 100ème session du Comité du tourisme mettra en exergue les avancées majeures faites dans la mise en œuvre de politiques et de programmes efficaces dans le tourisme, et facilitera un débat ouvert entre les pays sur les objectifs stratégiques à long terme pour le développement du tourisme. Elle débattra aussi de la mise en place d’une approche gouvernementale intégrée sur le tourisme résolument tournée vers l’avenir.

Le Comité du Tourisme de l’OCDE, créé en 1948, est un forum d’échanges sur les politiques suivies et les changements structurels qui influent sur la croissance du tourisme domestique et international, dans une optique de développement durable.