ban600
credit agricol

Maroc-Egypte : plus de 500 millions de dollars, volume d’échanges commerciaux en 2017

Maroc-Egypte : plus de 500 millions de dollars, volume d’échanges commerciaux en 2017

Le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et l'Egypte s'est élevé à plus de 505 millions de dollars en 2017, a indiqué le directeur de la représentation commerciale au ministère égyptien du commerce et de l'industrie, Ahmed Antar.

Le Maroc est le 42è investisseurs étrangers en Egypte, a souligné Antar lors d'une intervention à l'occasion du troisième Forum international pour le développement et la coexistence entre les peuples (30 et 31 octobre), notant que ces investissements touchent plusieurs secteurs tels l'industrie, les services, l'agriculture et le tourisme.

D'autre part, les investissements égyptiens au Maroc ont atteint 249 millions de dollars en 2017, a-t-il ajouté, expliquant que ces investissements sont concentrés sur les secteurs touristique et immobilier.

Les exportations de l'Egypte vers le Maroc sont composées essentiellement de produits d'ingénierie et électroniques, l'aluminium, le plastique, le caoutchouc et l'agroalimentaire, a poursuivi Antar, également secrétaire général au même ministère.

→ Lire aussi : Signature au Caire d’un mémorandum d’entente entre Archives du Maroc et la Ligue arabe

Par ailleurs, le responsable égyptien a fait savoir que le Maroc et l'Egypte accordent un intérêt particulier à la protection et la promotion des investissements mutuels et la coopération commerciale et économique, notant que les entreprises marocaines se sont érigées à la faveur de leurs capacités organisationnelles et technologiques en des locomotives de développement économique du Maroc.

Il a également mis l'accent sur l'importance des contacts et d'échanges permanents entre les gouvernements et les hommes d'affaires des deux pays pour consolider davantage les liens commerciaux et d'investissement, formulant le vœu de voir tenir le conseil conjoint des hommes d'affaires maroco-égyptiens pour aller de l'avant des relations commerciales, économiques et d'investissement entre les deux pays.

Mettant l'accent sur l'accord d'Agadir qui encadre la coopération économique et les échanges commerciaux entre les deux pays, il a appelé à lancer une étude de coopération dans le secteur automobile, eu égard au programme ambitieux du Royaume.

Le troisième Forum international pour le développement et la coexistence entre les peuples, vise à renforcer les relations entre le Maroc et l'Egypte et entre les pays arabes dans les domaines économique et culturel.

Organisé par l'Association des hommes d'affaires égypto-marocains et la Fondation des Marocains en Égypte pour le développement, ce forum vise à lancer un débat d'échange et de consultation sur la formulation d'une vision claire et la mise en place de programmes permettant d'établir un véritable partenariat entre le secteur privé des deux pays, au profit des citoyens.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :