Maroc-Rwanda : la coopération judiciaire boostée par un mémorandum d’entente

Rwanda

Le Maroc et le Rwanda ont convenu, mardi à Nyanza, au sud du pays des mille collines, de promouvoir la coopération bilatérale dans le domaine de la justice, notamment en matière de l’administration judiciaire.

Un mémorandum d’entente a été signé dans ce sens par le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, et son homologue rwandais, Johnston Busingye, à l’Institut supérieur de pratique et de développement du droit (ILPD), en vertu duquel les deux pays s’engagent à renforcer leur coopération à travers notamment l’échange des informations et des expertises et le partage des nouvelles législations relatives à l’amélioration de l’administration du système de justice.

Les deux parties ont convenu d’échanger les expériences pour ce qui est de la digitalisation des tribunaux, de la médecine légale, des moyens d’investigations et des méthodes alternatives de résolution des litiges telles que la conciliation, la médiation et l’arbitrage.

Elles se sont également mises d’accord sur le fait de désigner une structure au sein de leur département chargée du suivi de la mise en œuvre de ce mémorandum d’entente qui s’étale sur une période de cinq ans, tout en convenant d’élaborer un plan d’action pour appliquer les dispositions de l’accord.

Au terme de la cérémonie de signature, qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Maroc à Kigali, Youssef Imani, les deux ministres se sont félicités des liens de fraternité et de solidarité existant entre les deux pays et ont réaffirmé leur détermination à dynamiser la coopération bilatérale, dans le domaine de la Justice.


A cette occasion, le ministre rwandais a souligné que la coopération avec le Royaume occupe une place centrale pour le Rwanda, relevant que l’accord signé reflète l’objectif et les intérêts communs de la coopération entre les deux pays.

→ Lire aussi : Coopération bilatérale: Aujjar s’entretient avec son homologue rwandais à Kigali

Il a indiqué que le contenu du mémorandum signé entre les deux ministères est très large, ajoutant dans ce sens que cet accord permettra au Rwanda de bénéficier des expertises du Royaume dans les domaines de lutte contre le terrorisme, de la digitalisation des tribunaux et de la formation initiale et continue des magistrats, des auxiliaires de justice et ceux relatifs aux différentes professions juridiques et judiciaires.

De son côté, M. Aujjar a affirmé que “Rabat et Kigali jouissent d’une coopération dans les deux sens”, notant dans cette optique que le mémorandum signé est le fruit d’une volonté politique exprimée par les chefs d’Etats des deux pays.


Il a, dans ce cadre, souligné que “SM le Roi Mohammed VI et SE le président Paul Kagamé sont déterminés à faire des relations maroco-rwandaises un modèle de la coopération Sud-Sud”, ajoutant que le Royaume ne ménagera aucun effort pour partager ses expériences et expertises dans les domaines d’intérêt commun.

Pour sa part, l’ambassadeur du Royaume à Kigali, a rappelé que la visite en 2016 de SM le Roi Mohammed VI au Rwanda a donné un nouvel élan aux relations entre les deux pays, affermies par la signature de 23 accords gouvernementaux et de partenariat économique, ajoutant notamment que plusieurs projets marocains liés à la finance, au logement et aux énergies renouvelables verront très bientôt le jour au Rwanda.

Une délégation du ministère de la Justice présidée par Mohamed Aujjar, a effectué une visite de travail en République du Rwanda, du 20 au 22 Janvier.

Lundi, M. Aujjar a eu des entretiens avec la présidente de la Chambre des députés de la République du Rwanda, Donatille Mukabalisa, le Chef Ombudsman de la République du Rwanda, Anastase Murekezi, et le directeur général du Laboratoire médico-légal du Rwanda (RFL), François Sinayobye.