A LA UNEMaroc

Maroc-Suriname : Une feuille de route de coopération pour la période 2021-2024

Le Royaume du Maroc et la République du Suriname ont établi, jeudi à Rabat, une feuille de route qui trace les contours de la coopération entre les deux pays pour la période 2021-2024. Cet accord a été signé par le ministre des Affaires étrangères, du commerce international et de la coopération internationale du Suriname, Albert Ramdin, et le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Dans un point de presse à l’issue de la cérémonie de signature Ramdin a relevé que cette feuille de route vient consolider les relations excellentes et amicales qui existent entre les deux pays et promouvoir leur coopération bilatérale. Les deux parties ont décidé d’établir un mécanisme de suivi pour assurer la mise en œuvre de cette feuille de route, a-t-il ajouté, notant que dans le contexte actuel, où tous les pays subissent les répercussions de la pandémie de la Covid-19, la solidarité internationale et la coopération sont d’une importance critique pour la récupération et la reconstruction.

Ramdin a, par ailleurs, indiqué avoir examiné avec son homologue marocain les opportunités de développer les relations b2b entre les deux pays, en vue de renforcer les échanges bilatéraux dans le cadre de la coopération Sud-Sud. Pour sa part, Bourita a relevé que depuis 2016, date du retrait de la reconnaissance de la république fantoche de la RASD par le Suriname, à l’instar de la majorité des pays des caraïbes, un premier accord, axé sur le développement humain et la solidarité Sud-Sud, a été conclu entre les deux pays.

La feuille de route signée aujourd’hui reflète l’évolution considérable des relations bilatérales, a précisé le ministre marocain, notant qu’elle prévoit la réalisation de projets dans de nombreux domaines tels que le tourisme, l’agriculture et les énergies renouvelables entre 2021 et 2024. Cela permettra de développer la coordination bilatérale dans de nombreux domaines où les deux pays partagent les mêmes orientations, comme dans le développement humain, la lutte contre les changements climatiques et le renforcement de la coopération Sud-Sud.

Les deux pays ont également signé un communiqué conjoint qui incarne la volonté des deux pays de soutenir mutuellement leurs causes, a poursuivi Bourita. Dans ce document, le Maroc salue les efforts du gouvernement du Suriname pour lancer des projets de développement en vue de réaliser les aspirations de progrès et de prospérité de son peuple, en plus de son ouverture sur l’espace arabe et africain. Pour sa part, le Suriname réaffirme son soutien à la marocanité du Sahara et au plan d’autonomie proposé par le Maroc comme unique solution à ce différend, a fait savoir Bourita.

Les entretiens de ce jeudi ont été l’occasion d’examiner les moyens et les perspectives de coopération en vue de renforcer les relations bilatérales et la coordination, dans le but d’unifier les positions des deux pays dans les foras internationaux et de défendre leurs intérêts, a ajouté Bourita.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page