M’diq-Fnideq: Lancement d’un programme pour impulser l’employabilité et promouvoir l’entrepreneuriat au profit des catégories précaires

M’diq-Fnideq

Une réunion pour le lancement officiel du programme relatif à l’élaboration et la mise en oeuvre de mécanismes d’appui et d’accompagnement visant à impulser l’employabilité et promouvoir l’entrepreneuriat au profit des personnes en situation de précarité, notamment les femmes et les jeunes, a été tenue vendredi au siège de la préfecture de M’diq-Fnideq.

Présidée par le Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, cette réunion a été marquée par la présence du gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq, du gouverneur de la province de Tétouan, du gouverneur de la province de Fahs-Anjra, du directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), du directeur régional des douanes et impôts indirects, du directeur régional de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), et des représentants de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), de la direction régionale de l’Artisanat et de l’association “Assaida Al Horra” (la femme libre), ainsi que du président régional de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM).

Selon un communiqué de l’APDN, la convention du programme comporte trois axes relatifs à la création d’une zone d’activités économiques au niveau de la commune de Fnideq, la création et l’élaboration d’un mécanisme de stimulation financière pour attirer les investissements au niveau de la zone d’activités économiques Tétouan Park, la création d’initiatives incitatives pour accompagner le tissu entrepreneurial dans un cadre structuré et l’amélioration de l’accès des jeunes et des femmes au marché du travail.

Cité par le communiqué, M. Mhidia a indiqué, dans son allocution d’ouverture, que la réunion intervient dans le cadre de la poursuite des efforts visant à améliorer les conditions des personnes en situation de précarité et qui s’inscrivent dans le sillage de la convention-cadre du programme intégré de développement économique et social dans la préfecture de M’diq-Fnideq et la province de Tétouan.


Des projets et des mesures alternatifs à la contrebande de subsistance, qui a causé durant les quatre dernières décennies différentes formes de souffrance auprès des habitants et coûté à l’économie nationale des pertes importantes estimées annuellement à 7 milliards de dirhams au niveau du point de passage de Bab Sebta, ont été proposés et mis en oeuvre, a ajouté M. Mhidia.

Il est à rappeler que la première phase du programme a été couronnée par le lancement de la mise en oeuvre de la première tranche de la zone d’activités économiques à Fnideq, d’une enveloppe budgétaire d’environ 200 millions de dirhams, et qui contribuera sans nul doute au renforcement et à la diversification de l’offre économique sur l’ensemble du territoire, outre la création d’emploi pour les habitants, a précisé le Wali de la région.

La réunion a été marquée par un exposé de l’APDN comprenant une étude analytique de l’association “Assaida Al Horra”, avant de présenter le programme intégré d’impulsion de l’employabilité et de promotion de l’entrepreneuriat au profit des personnes en situation de précarité, notamment les femmes et les jeunes.

L’APDN a fait savoir, à cette occasion, que les mesures prises dans le cadre de cette phase du programme consistent à améliorer l’employabilité à travers des formations qualifiantes pour acquérir des compétences professionnelles et occuper des postes disponibles ou potentiels et encourager l’entrepreneuriat à travers l’orientation, l’accompagnement technique et l’appui financier au profit des auto-entreprises, des coopératives et des très petites entreprises afin de mettre en place des projets générateurs de revenus.


M. Mhidia a ainsi appelé l’ensemble des partenaires concernés à déployer davantage d’efforts pour adhérer à la mise en place des composantes du deuxième axe du programme relatif à la création et l’élaboration de mécanismes de stimulation financière pour attirer les investissements au niveau du projet Tétouan Park, et ce afin d’obtenir des revenus stables et garantir une vie décente aux catégories précaires de la population.

Le comité technique, choisi par le Wali de la région, se chargera d’accompagner l’ensemble des catégories victimes de la contrebande de subsistance pour créer des entreprises, des coopératives ou des auto-entreprises, les intégrer au marché du travail à travers le programme de formation et renforcer leurs capacités professionnelles et personnelles. Ce programme sera financé par la convention portant sur le programme.

A l’issue de la réunion, le Wali de la région, accompagné de la délégation précitée, s’est enquis de l’état d’avancement des travaux du chantier de la zone d’activités économiques à Fnideq, qui devrait offrir des opportunités d’emploi direct et indirect, en plus des opportunités qui seront offertes par le projet “Tétouan Park” ainsi que les autres investissements.