Moscou a l’intention de se conformer à toutes les clauses du traité Ciel ouvert

Ciel ouvert

La Russie a l’intention de se conformer à toutes les clauses du traité Ciel ouvert tant qu’il est en vigueur, a affirmé vendredi le vice-ministre des Affaires étrangères russe, Alexander Grushko.

« L’approche doit être pragmatique. Tant que l’accord restera en vigueur, nous avons l’intention de le respecter pleinement, tant que les autres parties s’acquittent consciencieusement de leurs obligations en vertu du traité », a indiqué Alexander Grushko dans une déclaration à la presse, commentant l’annonce du retrait américain du traité Ciel Ouvert.

Les États-Unis ont annoncé jeudi leur intention de se retirer officiellement du traité « Ciel ouvert » et qu’ils seraient exemptés de s’y conformer dans six mois, soulignant que le « non-respect par la Russie des termes du traité » était la cause de ce retrait.

Le ministère russe des Affaires étrangères a rejeté les allégations américaines et a souligné que l’effondrement du traité est désavantageux pour l’Europe et pour la Russie, ajoutant que durant la durée du traité, la Russie n’a effectué que 77 vols sur 586 au-dessus des États-Unis.


Le traité Ciel ouvert, signé en 1992, met en place un programme de vols de surveillance non armé sur les territoires des États parties, et a permis, depuis son entrée en vigueur en 2002, aux 34 pays participants de collecter des informations sur leurs forces et leurs activités militaires respectives.