A LA UNESahara Marocain

Mounir Houari : «Dakhla-Oued Eddahab sera un trait d’union entre l’Afrique et l’Europe» (INTERVIEW)

Dans cette interview avec MAROC DIPLOMATIQUE, réalisée en marge de la 1ère édition du Forum MD – Sahara, le Directeur général du Centre régional d’investissement Dakhla-Oued Eddahab, Mounir Houari, revient sur la réussite de cet événement et apporte sa vision du développement que connaissent aujourd’hui sans ambages les provinces du Sud :

1) Quel est votre avis sur cette 1ère édition du Forum MD – Sahara :

Il s’agit d’un événement très réussi, à la fois par la qualité des intervenants, des thématiques abordées et des échanges. C’est un événement qui traite le développement des provinces du Sud dans sa dimension africaine. Nous avons eu parmi nous les consuls généraux africains au niveau de Dakhla et Laâyoune et cela nous permis de voir dans quelle mesure l’on peut encore renforcer la coopération Sud-Sud et continuer à créer de la valeur pour les citoyens africains.

2) Dites-nous un peu ce que vous en pensez de ce développement ?

Les provinces du Sud connaissent aujourd’hui une vraie dynamique économique. Le nouveau modèle de développement des provinces du Sud lancé en 2015 par SM le Roi Mohammed VI constitue un vrai levier de développement. Il existe plusieurs projets structurants tels que le port de Dakhla Atlantique, les plateformes logistiques au niveau de Bir Gandouz et de Guergarat, la station de dessalement de l’eau de mer qui va permettre l’irrigation de 5000 hectares. Beaucoup de projets d’infrastructure qui permettront à la région de Dakhla-Oued Eddahab de jouer à terme son rôle de « Hub » d’échange entre l’Afrique et l’Europe et d’être la principale porte d’entrée vers l’Afrique.

3) Que pouvez-vous nous dire sur l’avenir économique de ces provinces ?

La mission moyen-terme consiste à jouer ce rôle de trait d’union entre l’Europe et l’Afrique à travers une infrastructure de qualité qui encourage plusieurs investisseurs, qu’ils soient nationaux ou étrangers, à venir s’installer dans cette région. L’un des grands marchés au niveau mondial est le marché africain. C’est un marché qui a un grand potentiel de croissance et beaucoup d’acteurs économiques sont en train de le prospecter pour leurs produits et leur industrie. A terme, il sera le meilleur emplacement stratégique pour toute industrie qui se veut exportatrice.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page