Nabil Benabdallah : 56 villes déclarées sans bidonvilles jusqu’à présent

 

Le nombre de villes sans bidonvilles au Maroc a atteint 56 villes jusqu’à présent, a indiqué mardi le ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, Mohammed Nabil Benabdallah.

Ce résultat est le fruit des efforts colossaux qui ont été fournis et de l’adhésion continue du ministère au programme “villes sans bidonvilles”, a souligné M. Benabdallah, en réponse à une question orale sur l’évaluation dudit programme présentée par le groupe du Rassemblement national des indépendants, le groupe justice et développement, le groupe socialiste et le groupe Istiqlalien et l’unité et de l’égalitarisme à la Chambre des représentants.

Le ministre a déploré le fait que, durant la dernière décennie, 120 mille ménages supplémentaires se soient établis dans des zones où étaient implantés des bidonvilles, et non pas dans les villes préalablement déclarées ‘’villes sans bidonvilles’’, notant que son département fait face à nombre de difficultés liées à l’identification des ménages établis dans ces bidonvilles et à leur recensement.

Il a indiqué que le ministère fait face à des difficultés pour reloger les ménages concernés, dans le cadre du programme national “villes sans bidonvilles”, ce qui explique le retard dans l’opération de relogement dans des villes comme Salé, Casablanca, Témara, et Larache.


Il a affirmé que le ministère s’emploie à surmonter ces difficultés et que la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) est prête à attribuer une assiette foncière à cet effet.