Nucléaire: Paris, Berlin et Londres “profondément” inquiètes par l’annonce iranienne sur l’uranium métal

l’annonce iranienne sur l'uranium métal

Les gouvernements de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni se sont dits “profondément inquiets”, samedi, par l’annonce faite par l’Iran du lancement de préparatifs pour la production d’uranium métal.

“La production d’uranium métal par l’Iran n’a aucune crédibilité civile. Elle a des implications militaires potentiellement graves”, soulignent les porte-parole des ministères des Affaires étrangères des trois pays dans une déclaration conjointe.

En vertu du Plan d’action global conjoint (PAGC – JCPoA), l’Iran s’est engagé à ne pas produire d’uranium métal et à ne pas conduire de recherche et développement sur la métallurgie de l’uranium pour une durée de 15 ans, rappelle la déclaration.

“Nous encourageons fermement l’Iran à mettre fin à cette activité, et à revenir sans délai au plein respect de ses engagements au titre du Plan d’action global conjoint, s’il souhaite sérieusement préserver cet accord”, affirment les porte-parole.


Avec MAP