ONU/Ukraine: l’AIEA réclame l’accès à la centrale nucléaire de Zaporijjia

Devant le Conseil de sécurité, le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi a réclamé l’accès à la centrale nucléaire de Zaporijjia que Moscou et Kiev s’accusent mutuellement d’avoir bombardée.

S’exprimant jeudi lors d’une réunion d’urgence de l’instance exécutive de l’ONU demandée par la Russie, le responsable a souligné que l’AIEA doit être autorisée à mener sa mission à Zaporijjia aussi vite que possible.

« Le temps presse« , a-t-il insisté, alors que l’AIEA tente depuis des semaines d’envoyer une mission pour inspecter la centrale, mission que Kiev et Moscou s’accusent mutuellement de freiner.

→ Lire aussi : Ukraine : Plus de 4 milliards de dollars nécessaires pour répondre à la crise humanitaire, selon l’ONU

Le site de la centrale de Zaporijjia, la plus grande d’Europe a de nouveau été bombardé jeudi, Kiev et Moscou s’accusant une nouvelle fois d’en être responsables. Dans une déclaration publiée par son porte-parole, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a appelé, de son côté, les parties au conflit « au bons sens et à la raison », en leur demandant de ne prendre aucune mesure qui pourrait mettre en danger l’intégrité physique, la sûreté ou la sécurité de la centrale nucléaire la plus grande d’Europe.

Au lieu d’une désescalade, les informations affluent, ces derniers jours, sur des incidents encore plus troublants qui pourraient, s’ils se poursuivent, mener à une catastrophe, a-t-il mis en garde, en demandant que toutes les opérations militaires, dans le proche voisinage de la centrale, cessent immédiatement et que les installations et les environs ne soient pas pris pour cible.

Il a, par ailleurs, indiqué que les Nations Unies continuent d’appuyer le travail critique de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et ses efforts pour veiller à la sécurité des opérations de la centrale nucléaire de Zaporijjia.

Avec MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page