OPCVM: moins de 1% de l’actif net global consacré à des placements en devises en 2019

OPCVM
Photo d'illustration

Les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) ont consacré près de 0,97% de leur actif net global à des placements en devises en 2019, contre 1,14% une année auparavant, soit la contrevaleur de 4,56 milliards de dirhams (MMDH).

Ces investissements sont à 96,6% constitués de titres de dette libellés en devises, émis par l’Etat ou par des établissements publics marocains, ressort-il du rapport annuel de l’Autorité marocaine du Marché des capitaux (AMMC) au titre de 2019.

Le reliquat des placements à l’étranger est constitué de titres d’OPC de catégories diverses (OPCVM, fonds de capital investissement, fonds d’investissement immobilier et fonds indiciels côtés ETF) et d’actions cotées pour respectivement 3,19% et 0,21% de l’actif net global.

Par ailleurs, le rapport fait savoir que le nombre d’investisseurs en parts ou actions d’OPCVM s’est établi, au terme de l’année 2019, à 19.972, (+1.023 investisseurs qu’en 2018), ajoutant qu’en ligne avec les années précédentes, les entreprises financières sont les premiers investisseurs en OPCVM, majoritairement en fonds obligataires, en détenant 74,39% de l’actif net total sous gestion.

Au sein de cette catégorie, les compagnies d’assurances et les organismes de prévoyance et de retraites ont concentré près de la moitié de l’actif total, soit 46,60 %, suivis des banques qui en détenaient 16,73%.


Les autres catégories d’investisseurs détenaient, quant à elles, 25,61% de l’actif net géré réparti entre entreprises non financières (18,08%), personnes physiques résidentes (6,97%) et investisseurs étrangers (0,57%).

(Avec MAP)