Orange Middle East and Africa inaugure son nouveau siège au Maroc

Orange
Orange

L’opérateur de télécommunications Orange a annoncé, mercredi, l’inauguration du nouveau siège de sa filiale Orange Middle East and Africa (MEA) à Casablanca.

Situé dans la Tour Casablanca Finance City (CFC), le bâtiment répond aux normes les plus récentes avec la certification internationale “LEED Gold” du World Green Building Council, indique Orange dans un communiqué. Disposant de 900 m² sur deux étages, ce siège, inauguré en présence notamment de Stéphane Richard, Président-Directeur Général d’Orange et du directeur général d’Orange MEA, Alioune Ndiaye, est à la pointe de la technologie, avec des salles de visioconférence et de téléprésence pour rester connecté avec les autres pays de la zone, ainsi qu’un “Social Hub” pour superviser et suivre en temps réel l’activité digitale d’Orange et du secteur dans la zone Afrique et Moyen-Orient, fait savoir la même source.

Cité par le communiqué, M. Ndiaye a souligné que cette inauguration est “un message très fort, un tournant dans l’histoire du Groupe qui vient confirmer notre volonté de nous rapprocher de nos clients et de faire d’Orange MEA l’opérateur multiservices préféré des populations en Afrique et au Moyen-Orient”. “Orange est l’un des rares groupes internationaux à avoir fait le choix stratégique, il y a plus de 20 ans, de se développer en Afrique et au Moyen-Orient. Nous avons toujours été convaincus du potentiel immense de cette région.

A bien des égards elle peut être considérée comme un modèle de transformation digitale ; l’exemple du mobile money en est assez emblématique”, s’est, de son côté, félicité M. Richard. Et d’ajouter que l’une des clés de la réussite des nouveaux services est de les penser depuis l’Afrique pour s’adapter aux spécificités locales et répondre au mieux aux besoins des clients. “C’est pour cela que nous avons souhaité organiser le pilotage de nos activités en Afrique et au Moyen-Orient directement depuis le continent africain”, a expliqué M. Richard.

Avec une croissance moyenne annuelle de 6%, Orange MEA affiche une solidité de son modèle économique et financier, devenant ainsi la 1ère zone de croissance du Groupe Orange. Dès 2015, Orange a fait le choix d’accroître l’autonomie de sa filiale Orange MEA, afin de valoriser les activités sur la zone.


Dans tous les pays où l’entreprise est présente, les 18.000 collaborateurs contribuent au développement économique et social. Orange est porteur de croissance tant par ses activités d’opérateur que par ses actions sociales et environnementales. Son activité contribue de manière significative au PIB des pays où il opère (8% au Cameroun, 8,2% en Guinée, 11% en Côte d’Ivoire et 11,2% au Sénégal).

Orange investit chaque année 1 milliard d’euros en Afrique et au Moyen-Orient afin de continuer à améliorer la connectivité et la performance de ses réseaux.

L’opérateur renforcera sa stratégie multi-services afin que les services diversifiés représentent 20% du chiffre d’affaires à l’horizon du plan Engage 2025. Dans les services financiers, Orange Money atteindra environ 900 millions d’euros de revenus et en parallèle, le Groupe continuera le développement d’offres de contenus, d’e-santé et d’énergie. Orange est présent dans 18 pays en Afrique et au Moyen-Orient et compte 125 millions de clients au 30 octobre 2019.

Avec 5,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018, cette zone est une priorité stratégique pour le Groupe. Son offre de transfert d’argent et de service financiers sur mobile disponible dans 17 pays, Orange Money, compte 45 millions de clients. Opérateur multiservices, partenaire de référence de la transformation numérique, Orange apporte son savoir-faire pour accompagner le développement de nouveaux services digitaux en Afrique et au Moyen-Orient.


Un africain sur dix est un client d’Orange MEA et un africain sur trente est client des services bancaires et financiers de cette filiale. Par ailleurs, près de 30% des clients 4G du Groupe Orange sont situés en Afrique et au Moyen-Orient.