Ouverture du deuxième Forum économique Fès-Meknès

Ouverture du deuxième Forum économique Fès-Meknès

Les travaux de la deuxième édition du Forum économique Fès-Meknès (27-30 juin) se sont ouverts, mercredi à Fès, sous le thème ‘’modèles de développement innovants dans des mondes en mutation’’.

Cette manifestation, initiée par la Chambre de commerce, d’industrie et de services Fès-Meknès (CCIS-FM) et la Fondation du Forum, aspire à ouvrir des horizons de partenariat, de coopération, d’échanges d’expériences et d’opportunités d’affaires entre les acteurs économiques, les institutions locales, régionales, nationales et leurs homologues étrangers, en vue d’encourager les investissements productifs.

S’exprimant lors de l’ouverture de cette rencontre, le président de la CCIS-FM, Badr Tahiri, a mis en valeur les potentialités diversifiées et complémentaires dont regorge la région relevant que le Forum est ‘’désormais un momentum pour stimuler l’économie de notre région et un élan pour la projeter à l’international’’.

Mettant en valeur la place géographique de la Région Fès-Meknès et sa charge historique dans le Royaume, M. Tahiri a fait savoir que l’entreprise portée par une nouvelle génération d’entrepreneurs est appelée à être le moteur du modèle de développement à construire. Il a dans ce sens émis l’espoir de voir cette édition du forum contribuer à faire élaborer des propositions pour l’amélioration du climat des affaires et de l’attractivité territoriale et la mise en place des jalons d’un futur meilleur pour l’éclosion d’initiatives de jeunes générations pour anticiper les mutations induites par les nouveaux mondes du numérique et du digital.


De son côté, le président du Conseil de la région, Mohand Laenser, a estimé que la tenue de cette 2ème édition du Forum représente un ‘’défi’’, notant que la région Fès-Meknès est ‘’très attractive du fait de ses nombreuses potentialités économiques, agricoles et culturelles’’.

La Région, en tant que cœur du Maroc, représente la richesse et la diversité du Maroc, a-t-il poursuivi, tout en appelant à l’implication des opérateurs et investisseurs marocains et étrangers pour relever les défis de développement et consolider la compétitivité de la région.

>>Lire aussi :Plus de 66.000 auto-entrepreneurs inscrits au registre national à mi-avril 2018

M. Laenser a exhorté également les participants à ce forum à faire connaitre Fès-Meknès en tant que région dynamique, riche par ses traditions et par son histoire.


Le président du conseil de la ville de Fès, Idriss Azami El Idrissi, a souligné, quant à lui, que cette manifestation tend à contribuer au développement socio-économique de la région Fès-Meknès, précisant que la Région vit actuellement une dynamique économique, particulièrement dans les domaines de l’artisanat et du tourisme.

Toutes les provinces, les préfectures et les communes relevant de la région disposent de plans stratégiques de développement pour favoriser une vision claire pour les investisseurs, a-t-il indiqué, mettant dans ce cadre les nombreux atouts de la région à même de dynamiser et encourager les investissements, dont les ressources humaines qualifiées, les universités et les instituts de formation.

M. Idriss Azami a de même fait savoir que le Forum économique Fès-Meknès est une tribune pour les opérateurs en vue de mettre en valeur les atouts compétitifs et les opportunités économiques qu’offre la région.

Selon les organisateurs, le forum 2018 se tient après un appel royal à l’innovation collective pour multiplier les idées, les propositions et les projets à même de contribuer à l’élaboration d’un nouveau modèle de développement qui puisse répondre aux attentes citoyennes et aux aspirations des jeunes générations, notamment en matière d’emploi et de dignité.


Au programme, divers axes liés à ‘’la dynamisation du tourisme : approches prospectives et innovantes’’, ‘’stratégies et clés d’une dynamique de croissance de l’industrie agroalimentaire’’, ‘’développement durable et/ou digital : enjeux du 21-è siècle’’, ‘’migrations et interculturalité : mobilisation de nouveaux leviers d’investissement’’ et ‘’l’entreprise au cœur de l’intégration régionale’’.

En parallèle, cette édition abrite les 6-èmes rencontres des villes amies et jumelées avec Fès, dont la thématique retenue est ‘’le rôle des villes dans le développement’’. Elle est également marquée par la tenue de la rencontre ‘’We Afri Can’’, qui porte sur l’établissement d’un pont d’affaires entre l’Afrique et l’Asie.