A LA UNESociété

Ouverture du procès d’un Suédois accusé d’espionnage au profit de la Russie

Le tribunal de Göteborg, en Suède, a ouvert jeudi le procès d’un consultant suédois accusé d’avoir vendu à la Russie des informations sensibles sur le constructeur automobile Volvo Cars et le fabricant de poids lourds Scania. Âgé de 47 ans, le prévenu devra répondre des chefs d’accusation d »espionnage » et d »activité illicite de renseignements« .

Son interpellation s’était déroulée en février 2019 au moment où il dînait dans un restaurant du centre de Stockholm avec un diplomate russe.

L’accusé, qui a travaillé chez Scania et Volvo Cars, venait de recevoir 27.800 couronnes (2.770 euros) pour avoir divulgué des informations à Moscou, avait déclaré le procureur Mats Ljungqvist qui l’accuse d’avoir illégalement fourni, entre 2017 et 2019, des renseignements concernant Volvo Cars et Scania, ayant causé « des dommages à la Suède« .

Le consultant suédois risque jusqu’à six ans de prison s’il est reconnu coupable.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page