Des peines allant de l’acquittement à 4 ans de prison à l’encontre de 20 personnes poursuivies pour terrorisme

Espagne : deux Marocains condamnés à deux ans de prison pour apologie du terrorisme sur les réseaux sociaux Monde

La Chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé a prononcé, jeudi soir, des peines allant de l’acquittement à 4 ans de prison ferme, à l’encontre de 20 personnes, dont un mineur, poursuivies pour des actes liés au terrorisme dans des affaires séparées.

Ainsi, l’accusé principal dans le premier dossier a écopé de 4 ans de prison ferme, tandis que deux autres suspects ont été condamnés à 3 ans de prison ferme.

La Chambre criminelle a également condamné à 3 ans de prison ferme chacun des cinq accusés poursuivis dans deux dossiers séparés, à 2 ans de prison ferme chacun des cinq accusés dont un mineur et à une année de prison ferme ainsi qu’une autre avec sursis contre quatre mis en cause poursuivis pour apologie d’actes terroristes. Trois autres personnes ont, quant à elles, été acquittées par la Cour.

Entre 2016 et 2017, les services de sécurité avaient procédé à l’arrestation de ces accusés dans plusieurs villes du Maroc.


Par ailleurs, la Cour a décidé de reporter, au 6 et 20 juillet prochain, l’examen de cinq dossiers séparés, dans lesquels 36 accusés sont poursuivis pour des actes liés au terrorisme.