A LA UNECoronavirusSantéSociété et choses vues

Pénurie de médicaments : LEMM apporte des précisions


Suite aux informations parues dans la presse faisant état d’une pénurie de médicaments sur le marché marocain, le groupe Les Entreprises du Médicament au Maroc (LEMM) a apporté des précisions sur le sujet.

D’abord, la Fédération Marocaine de l’Industrie et de l’Innovation Pharmaceutiques (FMIIP) est montée au créneau, jeudi, pour démentir les informations.

Voici sa réaction : « Suite à la parution de certaines informations dans les médias et réseaux sociaux faisant état d’une tension de disponibilité de médicaments essentiels, la FMIIP, regroupant les principaux producteurs nationaux tient à rassurer l’opinion publique et confirme n’avoir enregistré aucune rupture de production ni de tensions sur les stocks des médicaments qui font partie du protocole thérapeutique Covid-19, notamment la chloroquine, l’azithromycine, le zinc, la vitamine C, la vitamine D, le paracétamol et l’héparine », a précisé la FMIIP dans un communiqué.

Ensuite, ce vendredi 14 novembre , LEMM charge : « Ces derniers jours, quelques médias et réseaux sociaux ont relaté des ruptures de certains médicaments au niveau des pharmacies.» A ce titre, Les Entreprises du Médicament au Maroc-LEMM – regroupant les filiales marocaines des sociétés biopharmaceutiques internationales apportent les clarifications suivantes :

« Depuis le début de la crise sanitaire au Maroc, LEMM s’est mobilisé pour assurer la disponibilité des médicaments et vaccins aux citoyens marocains, notamment ceux qui font partie du protocole thérapeutique de la Covid-19 cela malgré les contraintes logistiques rencontrées au niveau international.
Conformément à la réglementation en vigueur et précisément la circulaire N°DMP/00/75, les établissements pharmaceutiques membres de LEMM assurent un stock de sécurité réglementaire de 3 mois pour les médicaments fabriqués localement ou importés. De plus, des déclarations hebdomadaires des stocks en médicament sont soumises à l’observatoire national de contrôle des médicaments et des produits sanitaires pour prévenir toute rupture potentielle et y remédier le cas échéant.

LEMM réitère son engagement de poursuivre l’étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale ainsi qu’avec l’ensemble des acteurs du secteur de la santé afin de lutter contre cette pandémie et préserver les acquis déjà réalisés par notre pays. La disponibilité et l’accès aux médicaments pour le citoyen marocain restent notre priorité. »

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page