A LA UNESociété

Plus d’un million d’enfants menacés de violences directes au Liban

Plus d’un million d’enfants sont menacés de violences directes au Liban, alors que le pays fait face à une crise socioéconomique et financière inédite, selon un rapport publié vendredi par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef).

« Un enfant sur deux risque de subir des violences physiques, psychologiques ou sexuelles, alors que les familles peinent à survivre en raison de l’aggravation de la crise dans le pays », alerte le document.

→Lire aussi : La Covid-19, la « plus grande » crise mondiale pour les enfants en 75 ans, selon l’UNICEF

« Avec l’augmentation des tensions dans les foyers, la fermeture des écoles en raison de la pandémie et la détérioration des services sociaux, plus d’un million d’enfants au Liban risquent d’être des victimes de violences directes », précise la même source.

Selon l’Unicef, le nombre d’enfants victimes de maltraitances, qui sont pris en charge par l’agence, a augmenté de 44% en un an, alors que le nombre d’enfants touchés par la pauvreté a doublé pour atteindre 1,8 million.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page