Portugal: Seuls 30% des étudiants terminent leur licence en trois ans

Seuls 30% des étudiants de l’enseignement supérieur terminent leurs études au cours des trois années pour l’obtention d’une licence au Portugal, selon une étude de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

“Malgré des taux d’inscription élevés, l’enseignement supérieur au Portugal affiche des taux d’achèvement faibles”, lit-on dans l’édition 2019 du rapport de l’OCDE intitulé “Regards sur l’éducation”, publié sur la base des données des dernières années.

L’OCDE souligne que même si la moyenne des inscriptions en première année de l’enseignement supérieur au Portugal est de 41%, 30% seulement des étudiants inscrits terminent leur formation en trois ans, contre une moyenne de 39% de l’OCDE.

Par ailleurs, “au Portugal, environ 12% des étudiants inscrits pour l’obtention d’une licence quittent les cours avant la deuxième année”, selon la même source.

L’OCDE relève toutefois que les taux de fréquentation des masters et des doctorats au Portugal sont supérieurs à la moyenne de l’OCDE, rappelant que les données de 2017 indiquant qu’un tiers des étudiants (33%) de l’enseignement supérieur au Portugal étaient inscrits en master, contre 16% en moyenne de l’OCDE, et 6% en doctorat, contre 2% en moyenne de l’OCDE.


Cette année-là, 55% des 2.100 doctorants étaient des femmes (47% dans l’OCDE) et 23% étaint des étudiants étrangers (25% dans l’OCDE).

“Au total, 0,8% des adultes au Portugal sont titulaires d’un doctorat (la moyenne de l’OCDE est de 1,1%)”, fait savoir le rapport.

Le document indique également que de nombreux pays de l’OCDE tentent d’intégrer les adultes dans l’enseignement supérieur, que ce soit par le biais de programmes de la deuxième chance, d’offres à temps partiel ou d’offres d’énseignement informelles. En ce qui concerne le Portugal, seuls 4% des adultes (25 à 64 ans) sont inscrits dans le système d’enseignement supérieur classique, contre 7% en moyenne dans les pays de l’OCDE.

Ingénierie, construction, gestion et droit restent notamment les branches de formation qui attirent le plus d’étudiants, principalement en raison des salaires élevés y afférents.


Un diplôme supérieur signifie également un salaire presque deux fois supérieur à celui des titulaires uniquement d’un diplôme des études secondaires.