Premier décaissement d’environ 720 MDH de la JICA en faveur du Plan Maroc Vert

L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a annoncé, mercredi, le premier décaissement d’environ 720 millions de dirhams (MDH) en soutien au programme d’appui au Plan Maroc Vert. Ce décaissement intervient suite à la signature d’un accord de prêt qui s’élève à environ 1,40 milliard de dirhams (MMDH).

L’accord de ce prêt a été signé, le 4 mars 2016 à Rabat, entre le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid et le Représentant Résident de la JICA, Hitoshi Tojima, en présence du ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, des Représentants du Ministère des Affaires étrangères et de la coopération et la Représentante Résidente de la Banque Africaine de Développement (BAD), Yacine Fal.
Ce prêt en yen japonais est destiné à financer, en collaboration avec la BAD, la 2ème phase du Programme d’Appui du Plan Maroc Vert (PAPMV2) dans le cadre de la Facilité de cofinancement accéléré pour l’Afrique (ACFA).
Il a pour objectif de contribuer au renforcement de la compétitivité du secteur agricole pour une croissance économique inclusive et verte, à travers une gestion plus durable des ressources naturelles et, également, la promotion inclusive des chaînes de valeur dans le domaine agricole.

Depuis 1976, le Gouvernement du Japon, par le biais de la JICA, agence chargée de mettre en œuvre la politique d’aide publique au développement (APD) du Japon sous forme de prêt concessionnel, entre autres, a financé plusieurs projets de développement dans divers domaines socio-économiques.
Jusqu’à 2015, le montant cumulatif des Prêts en Yen accordés au Maroc s’élève à 306 milliards 247 millions de Yen.
La JICA a fourni d’autres appuis au secteur agricole au Maroc, tels que les prêts d’APD pour le Projet de crédit national agricole et le Projet d’amélioration du système d’irrigation à Doukkala Abda, les projets de dons, la coopération technique, ainsi que l’envoi de volontaires.

Actuellement, un projet de coopération technique, intitulé “le Projet d’amélioration du système d’irrigation dans le périmètre irrigué des Doukkala Abda“, est en cours de mise en œuvre pour soutenir la diffusion de la méthode d’irrigation du goutte à goutte. En effet, les modalités de coopération de la JICA sont utilisées stratégiquement en vue de promouvoir la réforme du secteur agricole au Maroc.