La réalisation au Maroc d’un écosystème de transport électrique confirme la compétitivité du Royaume et son attractivité pour les investisseurs étrangers

Le projet de réalisation au Maroc par le groupe “BYD Auto Industry” d’un écosystème de transport électrique, dont le protocole d’accord a été signé samedi sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, confirme la compétitivité du Royaume et son attractivité pour les investisseurs étrangers, a affirmé le ministre de l’Economie et des Finances, M. Mohamed Boussaid.

Le protocole d’accord signé aujourd’hui entre le groupe “BYD Auto Industry”, leader mondial de transport électrique, et le gouvernement marocain, confirme l’orientation industrielle du Maroc, la réussite de la stratégie sectorielle d’accélération industrielle, la compétitivité du Royaume et son attractivité pour les investisseurs étrangers, a souligné M. Boussaid dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de présentation du projet et de signature du protocole d’accord y afférent.

C’est un important investissement dans le secteur de l’industrie automobile, et plus particulièrement dans la mobilité verte, a ajouté M. Boussaid, notant que le choix du groupe chinois pour le Maroc intervient suite à la visite historique de SM le Roi en 2016 en Chine qui a posé les fondements d’une coopération entre le Maroc et la République populaire de Chine. Le choix du Maroc est à attribuer également à la stabilité politique et économique du Royaume et à sa politique d’ouverture, a poursuivi le ministre.