Rencontre entrepreneuriale maroco-ivoirienne à Madrid axée sur le secteur des infrastructures

Une rencontre entrepreneuriale, axée sur le secteur des infrastructures et ses ramifications liées au transport, à la construction, à l’eau ou aux énergies renouvelables, a été organisée mardi à Madrid avec la participation d’opérateurs économiques et de responsables du Maroc, de la Côte d’Ivoire et de l’Espagne.

Initiée en marge du salon « EPower and Building » qui se tient du 25 au 28 octobre au parc des expositions IFEMA de Madrid, cette rencontre a été l’occasion d’exposer les opportunités d’investissement à saisir dans ces secteurs d’activité aussi bien au Royaume qu’en Côte d’Ivoire, deux pays liés par des relations de partenariat fécondes et exemplaires.

Ce forum a été une occasion de plaider pour la promotion d’une coopération triangulaire Maroc-Côte d’Ivoire-Espagne, ainsi que de faire un appel pour saisir les opportunités offertes dans ce cadre à la faveur de la forte présence du Royaume en Afrique, notamment dans le secteur financier.

S’exprimant lors de cette rencontre, l’ambassadeur du Royaume en Espagne, Mohamed Fadel Benyaich, a d’emblée souligné l’excellent niveau des relations de partenariat entre les deux pays, rappelant à cet égard la tenue du deuxième Forum économique Maroc-Côte d’Ivoire en janvier 2015 à Marrakech sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI et du Président de la République de Côte d’Ivoire, SEM Alassane Dramane Ouattara.

L’engagement du Maroc avec l’Afrique est illustré clairement à travers les nombreuses visites effectuées par le Souverain à plusieurs pays du contient visant la mise en œuvre de projets de coopération ambitieux notamment dans le secteur des infrastructures, a ajouté M. Benyaich.

Il a relevé, par ailleurs, que le secteur des infrastructures et des travaux publics constitue l’une des priorités des grands chantiers structurants lancés par le Royaume qui ont pour objet, entre autres, de préparer le meilleur climat des affaires possible à même d‘attirer les investissements.

M. Benyaich a cité plusieurs exemples de projets structurants montrant l’importance accordée par le Maroc à ce secteur, notamment l’extension de l’aéroport de Marrakech, le plan routier à l’horizon 2035 ou les ports de plaisance d’Al Hoceima et le port de Nador west Med.

Il a souligné, dans le même contexte, que le Maroc est devenu un « modèle économique et une référence » en la matière au niveau du continent africain.

Pour sa part, l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Espagne, Charles Darius Atchimon Ake, s’est félicité de la tenue de ce forum qui permet à son pays et au Maroc de faire la lumière sur les actions entreprises par les deux pays dans le cadre de la coopération Sud-Sud.

« La Côte d’Ivoire s’est engagée à relever le défi de l’émergence en 2020 et pour ce faire, nous sommes à la recherche d’investisseurs pour nous accompagner » dans la réalisation de cet objectif, a-t-il ajouté.

Ce forum économique, organisé par la délégation d’IFEMA en Afrique du nord basée à Casablanca, a été marqué, en outre, par des rencontres B2B entre entrepreneurs espagnols, marocains et ivoiriens.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page