La rencontre ministérielle Pré-COP 22 les 18 et 19 courant à Marrakech

La présidence marocaine de la 22è Conférence des parties (COP22) de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) organisera les 18 et 19 courant la rencontre ministérielle Pré-COP.

Présidée par les présidents de la COP21 et de la COP22, Mme Ségolène Royal et M. Salaheddine Mezouar, cette rencontre verra notamment la participation de la Secrétaire exécutive de la CCNUCC, Mme Patricia Espinosa, relève un communiqué des organisateurs.

Cette rencontre, initiée dans la continuité des consultations informelles organisées à Skhirat les 8 et 9 septembre dernier, vise à discuter de la convocation, à Marrakech durant la COP22, de la Conférence des parties à l’accord de Paris (CMA1), de l’élaboration du règlement de l’accord de Paris, des moyens de mise en œuvre de ce dernier, des sujets liés à l’Agenda pré 2020 et de l’Agenda de l’Action élaboré par les responsables de Haut niveau pour le climat, Mmes Hakima El Haite (COP 22) et Laurence Tubiana (COP21).

La convocation de la CMA1 pendant la COP22 résulte de la ratification de l’Accord de Paris par plus de 55 pays représentant au moins 55 pc des émissions mondiales de gaz à effet de serre, relève-t-on de même source, précisant que ce seuil a été atteint le 5 octobre 2016, permettant l’entrée en vigueur précoce de l’Accord le 4 novembre prochain, ainsi que la tenue de la première rencontre des Parties à l’Accord de Paris durant la COP22.

Par ailleurs, le Royaume du Maroc a déposé ses instruments de ratifications aux Nations Unies le 21 septembre dernier, à l’occasion de l’évènement spécial organisé par le secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-Moon, durant la 71ème assemblée générale de l’ONU.


Le 17 octobre, en amont de la rencontre Prè-COP, se tiendra également à Marrakech une Pré-COP de la Société civile où seront organisés des débats entre représentants des groupes observateurs constitutifs de la CCNUCC (entreprises, environnement, gouvernements locaux, peuples autochtones, syndicats, femmes et genre, jeunes, fermiers et agriculteurs). Les débats seront suivis d’une discussion entre les présidents des COP21 et COP22.

Quelque 400 participants sont attendus à la Pré-COP, en particulier des ministres issus de 80 pays ainsi que des représentants de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).